Fact-checking: le Covid tue-t-il "essentiellement des gens qui seraient morts dans l’année" ?

L'argument, souvent employé pour minimiser le bilan de l'épidémie, est infirmé par les données disponibles. Même si le nombre moyen «d’années de vie perdues» par les morts du Covid est encore difficile à estimer.

Florian Gouthière (c) Libération
Fact-checking: le Covid tue-t-il "essentiellement des gens qui seraient morts dans l’année" ?
©belga
La thèse a été popularisée au mois de mars par l’un des conseillers de Boris Johnson, l’épidémiologiste Neil Ferguson (démissionnaire de son poste ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité