Yves Coppieters s'inquiète du variant sud-africain : "Il faudra peut-être interdire le masque en tissu à certains endroits"

Yves Coppieters nous explique la dangerosité des variants du coronavirus, à l'instar de la mutation sud-africaine qui a fait officiellement son entrée en Belgique mercredi. Des solutions existent pour contrer cette propagation du virus et des adaptations des mesures sanitaires devraient être prises, selon l'expert.

Yves Coppieters s'inquiète du variant sud-africain : "Il faudra peut-être interdire le masque en tissu à certains endroits"
©BELGA
Alors que l'épidémie de coronavirus commence à rebondir en Belgique - même si notre pays semble relativement épargné comparé à d'autres nations européennes - les différents variants inquiètent de plus en plus les experts de la santé. Après la découverte de la souche britannique du virus, un nouveau mutant a fait son apparition dans notre pays : ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet