Des responsables allemands pressent l'UE d'autoriser Spoutnik V

Plusieurs responsables régionaux allemands ont exhorté jeudi les autorités européennes à accélérer l'examen du vaccin russe Spoutnik V et à anticiper son déploiement dans l'ensemble de l'UE une fois approuvé.

Des responsables allemands pressent l'UE d'autoriser Spoutnik V
©AFP
AFP

"Il est important d'accélérer les procédures d'approbation, en particulier dans le cas de Spoutnik", a déclaré le leader bavarois Markus Söder à l'issue d'un entretien des 16 dirigeants de régions allemandes avec la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Selon M. Söder, les études menées en Europe sur le vaccin russe ont jusqu'à présent montré qu'il était "hautement sûr" et "dans certains cas, meilleur que les vaccins déjà approuvés".

"Nous devons l'approuver rapidement et efficacement sans nous embourber dans les habituels détails bureaucratiques", a ajouté M. Söder, un candidat possible à la succession d'Angela Merkel.

Le maire de Berlin, Michael Müller, a également observé que l'Europe a "besoin de tous les vaccins que nous pouvons obtenir".

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a lancé début mars l'examen du vaccin Spoutnik V en vue de se prononcer sur son autorisation, mais quelques pays de l'UE ont déjà commencé à le distribuer.

Le ministre-président bavarois a estimé jeudi que l'approbation n'était plus qu'une "question de temps" et qu'il était important que l'UE s'organise pour garantir la production et l'approvisionnement de ce produit.

"L'Europe doit négocier rapidement et ne pas attendre que l'approbation soit là. Il s'agit d'un appel urgent à ne pas laisser passer une autre chance", a-t-il déclaré.

"S'il s'avère que la production de Spoutnik est difficile, il pourrait être proposé de le produire ici, en Allemagne", a-t-il ajouté.

Le Fonds souverain russe (RDIF) a annoncé lundi que des accords de production de ce vaccin anti-Covid avaient été trouvés "avec des sociétés d'Italie, d'Espagne, de France et d'Allemagne", dans l'attente de son homologation dans l'UE. Les pays concernés n'ont cependant pu confirmer la signature de tels accords.

L'UE est confrontée à des difficultés d'approvisionnements en vaccins anti-Covid développés par les groupes pharmaceutiques occidentaux.

Sur le même sujet