L'OMS alerte sur la situation épidémiologique en Europe: "Le nombre de personnes décédant du Covid-19 est plus élevé maintenant qu'il y a un an"

Une hausse du nombre de contaminations au coronavirus a été observée ces trois dernières semaines en Europe, a affirmé jeudi le Dr Hans Kluge, le directeur régional Europe pour l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), citant le nombre de 1,2 million de nouvelles infections ces 7 derniers jours.

L'OMS alerte sur la situation épidémiologique en Europe: "Le nombre de personnes décédant du Covid-19 est plus élevé maintenant qu'il y a un an"
©AFP
Belga

L'Europe centrale, l'Albanie notamment, et les Balkans et les pays Baltes sont particulièrement concernés par ce constat, selon l'OMS. Le Dr Catherine Smallwood, chargée des situations d'urgence à l'OMS Europe, précise que le nombre de morts et d'hospitalisations y est pour le moment, parmi les plus élevés au monde. Le Dr Smallwood souligne a l'inverse les grands progrès en matière de contrôle des contaminations effectués par l'Espagne.

L'Europe a déjà enregistré plus de 900.000 décès dû au Covid-19, dont plus de 20.000 ces sept derniers jours. "Le nombre de personnes décédant du Covid-19 en Europe est plus élevé maintenant qu'il y a un an", a déclaré Hans Kluge.

Selon l'OMS, la variante britannique du virus, plus contagieuse, est en train de devenir prédominante.

L'Organisation a donc insisté une nouvelle fois sur l'importance d'engager tous les moyens pour combattre la pandémie, notamment la vaccination, mais aussi toutes les autres mesures de précaution, justifiant ainsi les règles de confinement ou de couvre-feu imposées dans plusieurs pays.

En ce qui concerne la vaccination et plus particulièrement la polémique à propos du vaccin d'AstraZeneca, soupçonné de provoquer des cas de thromboembolies, l'OMS a rappelé son point de vue selon lequel les avantages de la vaccination sont de loin plus importants que les éventuelles conséquences néfastes. Et de rappeler aussi que vacciner contre le Covid-19 ne réduit évidemment pas la survenance d'autres affections ou maladies.

Sur les 53 pays de la région européenne, 46 ont administré plus de 107 millions de doses de vaccins et 3% de la population de 45 d'entre eux ont reçu le vaccin complet, selon l'OMS.

Sur le même sujet