AstraZeneca change le nom de son vaccin contre le coronavirus

Le vaccin du laboratoire britannico-suédois AstraZeneca a été rebaptisé Vaxzevria, a annoncé mardi l'agence suédoise des médicaments Läkemedelsverket sur base de données de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

AstraZeneca change le nom de son vaccin contre le coronavirus
©DPA

L'EMA a approuvé le 25 mars le changement de nom du vaccin d'AstraZeneca, qui s'accompagnera notamment d'un nouvel emballage. Le produit en lui-même reste inchangé.

Le vaccin avait reçu le 29 janvier le feu vert de l'Agence européenne des médicaments. Dans un premier temps, plusieurs pays, dont la Belgique, ont décidé de ne l'administrer qu'aux personnes âgées de moins de 55 ans, faute de données suffisantes sur l'efficacité du vaccin chez les personnes plus âgées.

Plusieurs pays européens ont ensuite temporairement suspendu son administration par précaution au début du mois de mars après l'apparition de cas de caillots sanguins, sans lien avéré, chez des personnes vaccinées.

Le régulateur européen, qui a reconfirmé le 18 mars que le vaccin est "sûr et efficace" et que les bénéfices l'emportent sur les risques, poursuit son enquête.

Le laboratoire anglo-suédois s'est par ailleurs attiré les foudres de l'UE en réduisant à plusieurs reprises ses livraisons promises. Cette situation a entraîné une escalade de tensions entre l'UE, d'une part, et le Royaume-Uni, d'autre part, de sorte que les vaccins de la société produits en Europe ne sont plus envoyés au Royaume-Uni. L'UE ne souhaite plus non plus exporter de vaccins vers des pays où la situation épidémiologique est meilleure ou où la couverture vaccinale est déjà élevée.

La Commission souligne cependant qu'il n'est pas question d'une interdiction d'exportation. Elle veut toutefois s'assurer que les citoyens européens reçoivent leur "juste part". Des négociations avec le Royaume-Uni sont en cours.

Sur le même sujet