En une image, Emmanuel André coupe court aux fausses informations qui circulent sur les vaccins

Emmanuel André, virologue à la KU Leuven, a tenu à faire le point sur certaines informations qui circulent et qui découragent à la vaccination.

En une image, Emmanuel André coupe court aux fausses informations qui circulent sur les vaccins
©Ennio Cameriere

Ces derniers jours, les internautes ont pu constater sur les réseaux sociaux de nombreux posts qui décourageaient à la vaccination. Une photo en particulier a défilé abondamment sur les fils d'actualité Facebook: celle-ci montre ce qui change entre une personne vaccinée et une personne non vaccinée. Pour finalement conclure qu'il n'y a pas de changement car le vacciné, comme le non vacciné, doit toujours respecter les gestes barrières et risque toujours d'être porteur et contagieux.

En une image, Emmanuel André coupe court aux fausses informations qui circulent sur les vaccins
©DR

Ce genre de publications anti-vaccin pullulent sur les réseaux sociaux. Emmanuel André, virologue à la KU Leuven, a tenu ce samedi matin à réinsister sur l'importance de la vaccination. "Oui, c’est possible d’être porteur du virus après avoir été vacciné. C’est donc théoriquement aussi possible d’infecter les autres", confie-t-il. "Mais la diminution de la contagiosité est telle que le virus finira pas s’estomper si on est assez nombreux à se vacciner."

Pour étayer son propos, le virologue accompagne sa publication d'un petit graphe qu'il a dessiné lui-même sur un bout de papier. Sur celui-ci, il schématise le plus grand risque que représente une personne non vaccinée par rapport aux gens vaccinés. Avec un impact différent sur ses proches et dans les lieux publics.

A noter qu'Emmanuel André a tenu également à couper court à d'autres fausses informations qui circulent sur les vaccins. "Non, ils ne nous rendent pas stériles" et "Non, ils ne modifient pas notre code génétique", assure le virologue sur Twitter.