Coronavirus dans le monde: la théorie de la fuite d'un labo revient en force, le Népal à court de vaccins

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Coronavirus dans le monde: la théorie de la fuite d'un labo revient en force, le Népal à court de vaccins
©afp
afp

Origine du virus: Facebook rétropédale sur sa modération 

L'hypothèse d'un coronavirus conçu en laboratoire, longtemps interdite sur Facebook, est désormais devenue recevable sur la plateforme.

"A la lumière des investigations en cours sur les origines du Covid-19 et en consultation avec les experts de la santé, nous ne retirerons désormais plus de nos plateformes les allégations sur le fait que le Covid-19 a été créé par l'homme ou a été fabriqué", a indiqué mercredi le groupe californien sur son site internet, quelques heures après l'appel de Joe Biden aux services de renseignement américains à "redoubler d'efforts" pour expliquer l'origine de la pandémie.

Origine du virus: Pékin fustige la théorie de la fuite d'un labo 

La Chine a fustigé jeudi "la sombre histoire" du renseignement américain, après la demande à ses services du président des Etats-Unis Joe Biden de fournir dans les 90 jours un rapport pour expliquer l'origine de la pandémie. Longtemps balayée d'un revers de main par la plupart des experts, la théorie d'un accident de laboratoire à Wuhan est revenue en force ces dernières semaines dans le débat américain.

JO: l'UE et Tokyo confiants 

L'Union européenne et le Japon ont déclaré jeudi qu'ils maintenaient leur confiance dans la tenue "sûre et sécurisée" des Jeux olympiques à Tokyo cet été, malgré les appels à l'annulation de l'événement en raison de la pandémie.

Sanofi: essais de vaccin à grande échelle 

Le groupe pharmaceutique français Sanofi a annoncé jeudi le début d'essais à grande échelle pour son principal projet de vaccin contre le Covid-19, conçu avec le britannique GSK, confirmant tabler sur une mise sur le marché fin 2021 de ce produit après des mois de retard.

Grands événements sans jauge possibles cet été? 

Il sera possible cet été, en respectant certaines mesures, d'organiser spectacles et autres rassemblements sans distanciation sociale malgré la pandémie, indique une étude néerlandaise portant sur 24 événements -- dont l'Eurovision et plusieurs rencontres de football -- ayant réuni en tout plus de 60.000 personnes.

Le Népal à court de vaccins 

Le Premier ministre népalais KP Sharma Olip a demandé à la communauté internationale de fournir au Népal près de 40 millions de doses de vaccins anti-Covid-19 pour combattre une nouvelle vague de contaminations qui a mis sous pression les hôpitaux de ce pays pauvre. Le Népal, qui compte 30 millions d'habitants, n'a jusqu'à présent reçu qu'à peine plus de trois millions de doses toutes provenances confondues.

Deux milliards de dollars nécessaires au Covax 

Pour arriver à vacciner 30% de la population dans 92 pays pauvres, le système Covax, un groupement international créé pour une distribution équitable des vaccins contre le Covid, a besoin de deux milliards de dollars supplémentaires d'ici au 2 juin.

CoronaVac versus Pfizer 

Le vaccin chinois CoronaVac contre le Covid-19 réduit la mortalité de cette maladie de 97%, tandis que l'américain Pfizer a une efficacité de 80%, selon les résultats préliminaires d'une étude uruguayenne publiée jeudi, réalisée par le ministère de la Santé uruguayen auprès de la population locale en 2021.

L'étude précise que les chiffres sont préliminaires et "doivent être interprétés avec prudence, car ils ne prennent pas en compte l'âge des personnes, leurs comorbidités et les groupes à forte exposition", tels que le personnel de santé.

Plus de 3,5 millions de morts 

La pandémie a fait au moins 3,5 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi à la mi-journée.

Après les Etats-Unis (593.156), les pays comptant le plus grand nombre de morts sont le Brésil (456.674), l'Inde (315.235), le Mexique (222.232) et le Royaume-Uni (127.748).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. Ils excluent les révisions à la hausse réalisées a posteriori par certains organismes statistiques.

En prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, l'OMS estime que le bilan réel de la pandémie est "deux à trois fois plus élevé".

Sur le même sujet