Un nouvel effet secondaire du vaccin AstraZeneca détecté

Les personnes qui en ont déjà souffert ne doivent donc pas recevoir ce vaccin, a signalé vendredi l'Agence européenne des médicaments (EMA).

Un nouvel effet secondaire du vaccin AstraZeneca détecté
©belga
belga

Le vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca peut, dans certains cas, entraîner un syndrome de fuite capillaire, une affection très rare caractérisée par une fuite de liquide des vaisseaux sanguins, qui entraîne un gonflement des tissus et une baisse de la pression artérielle. 

Les personnes qui en ont déjà souffert ne doivent donc pas recevoir ce vaccin, a signalé vendredi l'Agence européenne des médicaments (EMA). Le régulateur a enquêté sur cet effet secondaire potentiel et conclut à présent qu'il y a probablement un lien entre celui-ci et le vaccin. Il doit donc être mentionné dans la notice. En Europe, plus de 78 millions de personnes ont été vaccinées avec le sérum d'AstraZeneca. Six d'entre elles - principalement des femmes - ont souffert du syndrome de fuite capillaire, aussi appelé hyperperméabilité capillaire, dans les quatre jours suivant l'injection. Trois de ces six personnes avaient déjà été touchées par cette pathologie dans le passé et l'une d'entre elles en est décédée.

L'EMA étudie par ailleurs un autre effet secondaire potentiel des quatre vaccins contre le Covid-19 actuellement disponibles. Il s'agit d'une inflammation du muscle cardiaque (myocardite) ou du péricarde (péricardite), mais il n'est pas encore certain que les vaccins anti-Covid-19 en soient la cause. 

Sur le même sujet