Le variant "Lambda", présent en Amérique latine, scruté par l'OMS

Un variant du coronavirus, appelé lambda, qui est jusqu'à présent apparu principalement en Amérique latine est actuellement sous observation particulière par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le variant "Lambda", présent en Amérique latine, scruté par l'OMS
©AP

Un variant du coronavirus, appelé lambda, qui est jusqu'à présent apparu principalement en Amérique latine est actuellement sous observation particulière par l'Organisation mondiale de la santé (OMS)."Lambda porte un certain nombre de mutations avec des implications phénotypiques suspectées, telles qu'une transmission potentielle accrue ou une résistance accrue possible aux anticorps neutralisants", a rapporté mercredi l'agence des Nations Unies à Genève.

Cependant, il n'y a pas encore d'études fiables ou de conclusions fermes à ce sujet.

Le variant a été identifié pour la première fois au Pérou en août 2020. Dans ce pays, 81% de tous les cas de coronavirus analysés ont été identifiés comme le variant lambda depuis avril. En Argentine et au Chili, ce chiffre était d'environ un tiers ces derniers mois.

Les variants du coronavirus sont divisés en deux catégories par l'OMS: les "variants d'intérêt", qui conduisent à des cas groupés ou se produisent dans plusieurs pays (le lambda appartient à cette catégorie). Ou alors ceux se situant à un niveau plus élevé, "les variants préoccupants" qui sont manifestement plus contagieux, plus difficiles à contrôler ou conduisent à des maladies plus graves.
Ce dernier groupe comprend par exemple le variant delta, qui a incité les autorités britanniques à reporter la fin prévue des mesures de confinement

Sur le même sujet