Les critiques à l'encontre du vaccin de Curevac sont injustifiées, selon le CEO

Les critiques à l'encontre du vaccin contre le coronavirus de l'Allemand Curevac sont injustifiées, selon le CEO de l'entreprise Franz-Werner Haas.

placeholder
© AFP
DPA

"Il n'est factuellement pas juste de comparer les résultats chiffrés relatifs à l'efficacité préliminaire de notre vaccin aux données relatives à l'efficacité d'autres vaccins anti-Covid", a déclaré M. Haas lors d'une interview accordée à l'agence dpa.

Le CEO a souligné que le virus originel n'avait désormais que peu d'importance dans les taux de contamination enregistrés à travers le monde. "Les données sur l'efficacité des autres vaccins seraient probablement différentes si les études les concernant avaient été menées plus tard", a-t-il noté.

Les fabricants ont indiqué mercredi que le vaccin CVnCoV n'atteignait qu'un taux d'efficacité de 47% contre la maladie, ce qui est bien moindre que les autres vaccins disponibles. L'annonce a provoqué une chute de moitié de son action en bourse.

La société basée à Tuebingen, au sud-est de l'Allemagne, prévoit la fin de l'analyse des données de la phase finale de l'étude dans les deux ou trois semaines à venir et son CEO s'est dit convaincu que les chiffres relatifs à l'efficacité de son vaccin allaient encore évoluer d'ici là.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) devra alors indiquer si des données supplémentaires de la part du laboratoire sont nécessaires.

Les informations provisoires concernant CVnCoV n'auront pas d'incidence sur l'évaluation du vaccin, a indiqué jeudi l'EMA, soulignant qu'il n'existe pas de limite minimale stricte en matière d'efficacité.

M. Haas a déclaré que CureVac poursuivra ses demandes de validation de son sérum. "Si un vaccin est efficace, il faut l'utiliser", a-t-il noté, relevant que de nombreux pays en développement n'ont pratiquement pas d'accès à un vaccin.