Infections sexuellement transmissibles: à quand remonte votre dernier dépistage?

A quand remonte ton dernier dépistage IST? C'est une bonne question… Question qui anime la campagne d'information sur le dépistage des infections sexuellement transmissibles (IST) que relance, ce mercredi, avant l'été, la Plateforme Prévention Sida (PPS).

Infections sexuellement transmissibles: à quand remonte votre dernier dépistage?
©Capture Plateforme Prévention Sida

L’idée ? Inviter chacun et chacune à se poser la question du dépistage et proposer d’utiliser le moteur de recherche sur le site de la PPS (www.preventionsida.org) pour trouver un lieu de dépistage si nécessaire.

Chlamydia - la plus fréquente des IST en Belgique, et particulièrement chez les femmes entre 15 et 29 ans -, gonorrhée - surtout présente chez les hommes entre 20 et 39 ans -, syphilis - diagnostiquée chez les hommes de plus de 20 ans, toutes catégories d'âge confondues…, lentement mais sûrement, les diagnostics d'IST n'ont cessé d'augmenter en Belgique ces dernières années. Cela dit, si le nombre de cas pour ces trois IST a quasiment triplé au cours des dix dernières années, c'est en partie dû à l'intensification des pratiques de dépistage. Reconnaissant que cette progression s'explique notamment par l'augmentation du nombre de tests de dépistage, la PPS avance toutefois aussi pour explication l'utilisation insuffisante du préservatif constatée sur le terrain par ses animatrices et animateurs. En cause, la persistance de trop nombreux freins à son utilisation, comme l'accessibilité, l'image, le plaisir…

Les effets de la crise sanitaire

Par ailleurs, la crise sanitaire de la Covid-19 a vraisemblablement eu un impact négatif sur le nombre de dépistages réalisés depuis mars 2020, alors que le confinement a entraîné la fermeture de nombreux lieux de dépistage et de prise en charge de la santé sexuelle, fait remarquer la PPS, qui regrette les nombreuses opportunités manquées de dépistage chez certains médecins généralistes et autres professionnels de la santé, pas toujours enclins à discuter de santé sexuelle avec leurs patients. Ce qui contribue malheureusement à un dépistage trop souvent tardif des IST. Invitation est donc une fois encore lancée au monde médical pour sensibiliser sa patientèle de manière plus systématique à cette problématique, y compris les personnes qui, à première vue, ne paraissent pas à risques.

Enfin, la PPS fait remarquer que "cette augmentation des chiffres est certainement sous-estimée, car le diagnostic est sous-optimal et le suivi des patient(e)s trop limité. N'oublions pas, en effet, que dans de nombreux cas, les IST sont asymptomatiques. Il est donc possible d’être infecté(e) sans le savoir.

D'où l'importance d'une sensibilisation au dépistage, indispensable pour connaître son statut de personne infectée (ou non) afin, le cas échéant, de ne pas infecter son partenaire et se faire traiter au plus vite, sachant que l'on peut guérir de la plupart des IST.

Infections sexuellement transmissibles: à quand remonte votre dernier dépistage?
©Plateforme Prévention Sida

Rendez-vous ce mercredi dès 10h sur la Place de la Monnaie à Bruxelles

Le grand public est invité à participer dès 10h00 au lancement de la campagne.

Au programme : de nombreuses activités et animations de sensibilisation au dépistage des IST :

 Faites un dépistage gratuit et anonyme du VIH et de l’hépatite C, et recevez votre résultat dans les minutes qui suivent. Vous préférez faire un dépistage près de chez vous ? Grâce à son moteur de recherche, la Plateforme Prévention Sida vous aidera à trouver le centre de dépistage le plus proche qui vous convient.

 Participez au photomaton et recevez gratuitement votre photo personnalisée aux couleurs de la campagne.

 Découvrez la capote géante de 12m de long.

 Testez vos connaissances sur les infections sexuellement transmissibles et le VIH/sida.

 Informez-vous et recevez des préservatifs gratuits ainsi que du lubrifiant

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...