Coronavirus dans le monde: l'Italie tombe le masque, la Suède assouplit ses mesures sanitaires

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

placeholder
© Shutterstock
AFP

La Suède assouplit ses mesures sanitaires

Avec la diminution du nombre de nouvelles infections au coronavirus, la Suède a décidé de procéder à une nouvelle série d'assouplissement des mesures sanitaires. "À partir de jeudi, la vie sera un peu plus comme avant", a déclaré lundi la ministre suédoise de la Santé, Lena Hallengren. Les événements et les manifestations pourront accueillir plus de participants, les restaurants et les cafés sont autorisés à ouvrir plus tard avec plus de personnes par table et le port du masque dans les transports publics n'est plus recommandé.

"Tous ensemble, nous avons réussi à réduire la propagation du coronavirus dans notre pays jusqu'à son niveau actuel, qui est relativement faible", s'est réjoui Johan Carlson, directeur général de l'Agence suédoise de la santé, en précisant toutefois que la pandémie n'était pas terminée.

En Suède, 57% de la population a reçu au moins une première dose de vaccin contre le Covid et un tiers bénéficie d'une couverture vaccinale complète.

Hong Kong suspend les vols en provenance du Royaume-Uni

Hong Kong va interdire tous les vols en provenance du Royaume-Uni à partir du 1er juillet pour tenter de freiner les contaminations au variant Delta du coronavirus, a annoncé lundi le gouvernement de la place financière. "Tous les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni auront interdiction d'atterrir à Hong Kong", indique un communiqué.

Le Royaume-Uni sera désormais classé dans la catégorie des pays à "risque extrêmement élevé", la plus mauvaise du système d'évaluation épidémique de la ville.

Ces mesures concernant le variant Delta, d'abord détecté en Inde et très contagieux, empêcheront les passagers ayant passé plus de deux heures au Royaume-Uni d'embarquer sur un vol de passagers ralliant Hong Kong.

Les autorités disent avoir durci les restrictions sanitaires à cause du "récent rebond" de l'épidémie et de "l'importante dissémination du variant Delta" au Royaume-Uni.

Le gouvernement de Hong Kong précise avoir enregistré plusieurs cas de la souche L452R du coronavirus, une mutation liée au variant Delta, parmi des voyageurs arrivant du Royaume-Uni.

JO 2020: le Japon veut imposer des mesures plus strictes pour certains pays

Le Japon veut imposer des mesures plus strictes pour les athlètes et membres du staff venant de pays touchés par le variant Delta du coronavirus, a confirmé un porte-parole du gouvernement japonais lundi.

Selon les nouvelles mesures, les athlètes et membres du staff des pays concernés devraient se faire tester chaque jour durant une semaine avant de partir pour Tokyo. Durant cette période, ils devront aussi se mettre à l'isolement, a précisé le chef de cabinet japonais Katsunobu Kato en conférence de presse.

Il leur sera également interdit d'avoir des contacts avec d'autres personnes jusqu'à trois jours après leur arrivée. "Nous prendrons les mesures nécessaires. Mais en même temps, nous veillerons à ce que les athlètes soient traités équitablement, pour leur nourriture et leurs infrastructures d'entraînement", a déclaré Kato. Il a également déclaré que le gouvernement consulte le Comité international olympique pour valider les mesures.

Record de décès à Moscou et Saint-Pétersbourg

Les autorités russes ont annoncé lundi des records de décès quotidiens dus au Covid-19 dans les villes de Moscou et Saint-Pétersbourg, signe que la situation se dégrade en Russie, frappée de plein fouet par le variant Delta.

Selon les données officielles, Moscou a enregistré 124 morts et Saint-Pétersbourg 110 morts ces dernières 24 heures, dépassant les records que les deux villes avaient déjà battu au cours du weekend.

Le quart de finale de l'Euro de football prévu vendredi à Saint-Pétersbourg aura toutefois bien lieu dans l'ancienne cité impériale russe, ont indiqué lundi les organisateurs.

L'Australie face au variant Delta

De nouveaux cas de contamination au très contagieux variant Delta ont été enregistrés lundi dans différentes villes d'Australie, contraignant les autorités à imposer des restrictions dans certaines régions de l'immense île-continent.

Le plus important foyer épidémique se situe à Sydney (Sud-Est) dont les millions d'habitants sont entrés dimanche dans un confinement de deux semaines.

Dans le Nord, le confinement de la ville de Darwin et sa périphérie est désormais prolongé jusqu'à vendredi tandis que les mesures de restrictions ont a nouveau été renforcées à Perth (Sud-Ouest) et Brisbane (Est).

L'Italie tombe le masque

Le port du masque en Italie n'est plus obligatoire à l'extérieur et le couvre-feu a été levé lundi dans le Val d'Aoste, dernière région de la péninsule où il était encore en vigueur.

Les Italiens doivent néanmoins avoir un masque sur eux et l'endosser dans les endroits où la distance d'un mètre entre les personnes ne peut être respectée.

Baléares: test exigé pour les Britanniques

L'Espagne va de nouveau exiger un test PCR négatif pour les touristes britanniques se rendant aux Baléares, en raison de l'augmentation des contaminations au Royaume-Uni, a annoncé lundi le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez.

Confinement au Bangladesh

Le Bangladesh a fermé lundi la quasi-totalité de ses transports publics avant un confinement strict des habitants à partir de jeudi, destiné à contenir la progression du Covid-19, obligeant des milliers d'employés à Dacca à se rendre à pied au travail.

Barcelone: salon sous haute protection

Le Salon mondial du mobile (MWC) a débuté lundi à Barcelone, devenant l'un des premiers grands événements professionnels mondiaux à reprendre physiquement depuis le début de la pandémie, même si son format a été drastiquement réduit et le nombre de visiteurs plafonné à 50.000.

Les participants devront porter en permanence un masque FFP2 à sécurité renforcée, remplir chaque matin une attestation sur l'honneur certifiant qu'ils n'ont aucun symptôme de la maladie et circuler dans les allées selon un sens prédéfini.

Royaume-Uni: ministre à l'isolement

Le ministre de la Défense et les principaux responsables militaires britanniques observent une période d'isolement de dix jours après avoir été en contact avec le chef d'état-major des armées, testé positif au Covid-19 la semaine dernière, a confirmé dimanche soir le ministère de la Défense.

Plus de 3,92 millions de morts

La pandémie a fait au moins 3.925.816 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 10H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts, 603.967, que de cas. Le Brésil, qui compte 513.474 morts, est suivi par l'Inde (396.730), le Mexique (232.564) et le Pérou (191.899), le pays qui déplore le plus de morts par rapport à sa population.

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. L'Organisation mondiale de la santé estime que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement calculé.