Coronavirus dans le monde: record de décès quotidiens en Russie, flambée épidémique en Indonésie

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La pandémie a fait au moins 3.987.613 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 10H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 605.887 décès pour 33.745.170 infections, suivis par le Brésil (526.892 morts), l'Inde (403.281), le Mexique (233.689) et le Pérou (193.389).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. L'OMS estime que les décès pourraient être deux à trois fois plus élevés.

EUROPE

Record de décès quotidiens en Russie

La Russie a annoncé mardi avoir enregistré 737 décès dus au Covid-19 sur les dernières 24 heures, un record depuis le début de la pandémie pour le pays, touché par le variant Delta.

Le pays a également enregistré 23.378 nouveaux cas, des chiffres au plus haut depuis la mi-janvier, quand le pays sortait d'une deuxième vague. Il a recensé depuis le début de l'épidémie plus de 5,6 millions de contaminations.

Catalogne: retour des restrictions pour freiner l'épidémie

La Catalogne a décidé mardi de réimposer des restrictions pour freiner l'augmentation "exponentielle" des cas de Covid-19 enregistrés ces derniers jours, principalement chez les jeunes, dans cette région du nord-est de l'Espagne.

Les discothèques et autres lieux de divertissement nocturnes dans des espaces clos devront fermer à partir de cette fin de semaine et il faudra présenter un test antigénique ou PCR négatif, ou être vacciné, pour participer à des évènements en plein air réunissant plus de 500 personnes.

France: échec du candidat médicament Innate pharma

La biotech marseillaise Innate Pharma, spécialisée en immuno-oncologie, a annoncé mardi l'arrêt de ses essais cliniques dans un traitement contre le Covid-19, en raison de résultats décevants.

L'Angleterre lève les dernières restrictions

Le port du masque ne sera plus obligatoire dans les lieux publics clos en Angleterre à partir du 19 juillet, a annoncé le Premier ministre britannique Boris Johnson, qui prévoit de lever à cette date les dernières restrictions liées au virus.

La fin de ces mesures est controversée en pleine envolée des contaminations attribuées au variant Delta.

Londres: possibilité de gagner une place à la finale de l'Euro pour les vaccinés

Afin de motiver les Londoniens à se faire vacciner contre le Covid-19, le maire de la capitale britannique Sadiq Khan a annoncé mardi un tirage au sort leur permettant de remporter des billets pour la finale de l'Euro 2020 de football, dimanche à Wembley.

L'Allemagne s'ouvre à cinq pays

Les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, du Portugal, de Russie, de l'Inde et du Népal pourront à partir de mercredi entrer en Allemagne dès lors qu'ils observeront la quarantaine et se soumettront aux tests obligatoires.

ASIE

Flambée épidémique en Indonésie: les restrictions élargies à l'ensemble du pays

L'Indonésie a élargi mercredi à l'ensemble de l'archipel les restrictions ordonnées pour faire face à la propagation du très contagieux variant Delta, le gouvernement laissant entendre que sur le front de l'épidémie, le pire pourrait encore être à venir.

Alors que des restrictions drastiques étaient déjà en vigueur sur les îles de Java et Bali, les nouvelles mesures annoncées mercredi, qui varient selon les zones, s'appliqueront à des dizaines de villes de Sumatra (ouest) jusqu'à la Papouasie occidentale (est).


"Les cas sont à la hausse dans d'autres régions et nous devons faire attention à la vulnérabilité des hôpitaux", a déclaré le ministre Airlangga Hartarto, précisant que les restrictions seraient en vigueur jusqu'au 20 juillet.

Le système de santé du quatrième pays le plus peuplé au monde est débordé par un afflux de patients.

Mardi, le gouvernement a fait état de 31.189 nouvelles infections, un record, et de 728 décès liés au Covid-19. Cette mortalité est sept fois supérieure à ce qu'elle était il y a encore moins d'un mois.

Les zones concernées par les nouvelles restrictions annoncées mercredi enregistrent actuellement beaucoup moins de cas que l'île de Java, où vit la moitié de la population indonésienne.

Mais dans ces régions, les services de santé sont aussi beaucoup moins développés et une explosion de cas ferait vaciller beaucoup plus vite l'ensemble du système, a averti M. Hartarto.

"Les structures dans ces régions sont limitées et déjà débordées", a-t-il averti.

Les restrictions portent notamment sur l'obligation pour les personnels affectés à des secteurs non essentiels de travailler de chez eux, ainsi que la limitation des horaires d'ouverture des magasins et restaurants.

Mosquées et églises vont également être fermées dans les zones les plus touchées.

Chine: un nouveau foyer de Covid à la frontière birmane

Si la Chine est quasi-débarrassée du Covid depuis 2020, elle a fait état mercredi d'un foyer grandissant dans une petite ville frontalière avec la Birmanie -- pays instable politiquement et où l'épidémie fait rage. Les forces de l'ordre de la province chinoise du Yunnan (sud-ouest) ont renforcé leur présence aux abords de la frontière afin de prévenir toute entrée illégale sur le territoire.

A la suite d'une campagne de dépistage massif dans la ville frontalière de Ruili, les autorités sanitaires ont fait état mercredi de 15 nouveaux malades locaux. Parmi eux, 12 sont des Birmans.

La Birmanie, en proie à de graves troubles depuis le coup d'Etat militaire du 1er février, est un des pays du monde où l'épidémie a accéléré le plus ces dernières semaines.

L'ONU a estimé mardi que l'évolution de la situation politique dans le pays est "catastrophique" et fait peser des risques sur la région. Elle pourrait notamment pousser des Birmans à passer les frontières pour fuir les combats.

Pas de relais de la flamme olympique sur la voie publique à Tokyo

Les restrictions sanitaires autour des événements olympiques se poursuivent à Tokyo où les autorités municipales ont annoncé mercredi "l'annulation" du relais de la flamme olympique "sur la voie publique" dans la capitale, qui donnera lieu toutefois à une cérémonie "sans spectateurs".

JO: nouvelles restrictions pour le public

Les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo et des autorités locales japonaises ont annoncé mardi qu'ils demanderaient au public de "s'abstenir" d'assister au marathon et aux épreuves de marche en raison des risques d'infection au Covid-19.

OCEANIE

Le confinement prolongé d'une semaine à Sydney face au variant Delta 

Le confinement de la ville la plus peuplée d'Australie, Sydney, est prolongé d'une semaine alors que les contaminations liées au variant Delta du Covid-19 se poursuivent lors de l'hiver austral. Gladys Berejiklian, la Première ministre de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud, dont Sydney est la capitale, a confirmé mercredi que le confinement, entamé vendredi passé et qui devait prendre fin le vendredi 9 juillet, allait être étendu d'au moins une semaine, jusqu'au vendredi 16 juillet. Les autorités ont enregistré mercredi 27 nouveaux cas de coronavirus dans la métropole, portant à 357 le nombre total de patients contaminés par le Covid-19 lors de ce nouveau rebond épidémique.

"Nous ne voulons pas nous retrouver dans la position où il faudrait constamment passer de confinements en déconfinements", a expliqué M. Berejiklian, particulièrement alarmée par le degré de transmission du variant Delta. La prolongation des restrictions pour les 5 millions d'habitants de cette région sur le littoral sud-ouest du pays est, selon elle, "la meilleure façon pour faire en sorte que ce soit notre seul confinement avant que toute la population soit vaccinée".

Sur le même sujet