Le mystère de la 2e dose: pourquoi certains ont des effets secondaires et d'autres pas?

Deux spécialistes livrent leurs explications.

Le mystère de la 2e dose: pourquoi certains ont des effets secondaires et d'autres pas?
©Shutterstock
La rédaction

C'est la question que toute personne ayant reçu la première dose du vaccin va demander à quelqu'un de complètement vacciné: et toi, as-tu ressenti quelque chose lors de la deuxième injection?

En ce qui concerne les vaccins Pfizer et Moderna, en effet, on note que des effets secondaires sont davantage signalés lors de la deuxième dose. A l'inverse, le vaccin d'AstraZeneca semble créer plus de réactions lors de la première injection.

Interrogées par nos confrères du Laatste Nieuws, une virologue et une immunologue ont tenté d'apporter quelques éclaircissements. Marjolein Kikkert, virologue néerlandaise, prévient d'emblée: "Le système immunitaire est l’un des systèmes les plus compliqués chez l’homme. En fait, nous en savons encore étonnamment peu sur son fonctionnement exact".

Mais pourquoi certains vont ressentir des effets secondaires et d'autres pas? "La réponse n’est pas si évidente", confie la virologue. "Chaque personne est différente et chaque système immunitaire l’est également." Il ne faut toutefois pas s'inquiéter si vous présentez certains symptômes: "La fièvre, les maux de tête et la fatigue sont le résultat de la mise à contribution du système immunitaire. Dans les heures qui suivent la vaccination, votre système immunitaire détecte qu’un intrus a pénétré dans votre corps. Cela vous amène à produire une substance, l’interféron, qui se met à nager dans votre corps et déclenche d’autres processus de défense.”

L'immunologue néerlandaise Marjolein van Egmond confirme les dires de sa consoeur et insiste: “Ce n’est pas vrai que les personnes en bonne santé et en bonne forme physique ont moins d’effets secondaires.” Quant aux personnes qui ne présentent aucun symptôme, elles ne doivent pas s'inquiéter d'une éventuelle inefficacité du vaccin: "Le vaccin continuera à fonctionner. Vous êtes seulement chanceux si vous ne ressentez rien. Et si vous ressentez quelque chose, vous savez au moins avec certitude que votre système immunitaire fonctionne”, indique l'immunologue.

Enfin, il est vrai que le vaccin semble produire plus d'effets secondaires chez les jeunes. Marjolein van Egmond l'explique à nos confrères flamands: "Les jeunes ont un système immunitaire plus fort. C’est pourquoi il réagit plus fortement à un vaccin. Avec l’âge, tout se détériore: la peau se ride, la force des muscles diminue. Il en va de même pour le système immunitaire. On constate également que le vaccin est moins protecteur chez les personnes âgées.”

Le même raisonnement marche pour les femmes, qui présentent un système immunitaire plus fort. "Elles sont mieux à même de faire face à une infection Covid, elles se retrouvent moins souvent à l’hôpital, tout comme les jeunes”, précise encore l'immunologue. 

Sur le même sujet