Coronavirus : Près 10.500 infections quotidiennes aux Pays-Bas, un nombre plus atteint depuis Noël

Les Pays-Bas ont enregistré ces 24 dernières heures 10.492 nouvelles infections par le coronavirus, un nombre qui a presque triplé en une semaine, indique mercredi l'institut néerlandais en charge de la santé publique (RIVM).

placeholder
© ABACAPRESS
ANP

Ce nombre n'avait plus été atteint depuis le 25 décembre dernier. En sept jours, le pays a comptabilisé 58.766 nouvelles contaminations, soit 8.395 en moyenne chaque jour.

Les hôpitaux néerlandais soignent 212 patients atteints du Covid-19, dont 21 aux soins intensifs.

Les contaminations par le coronavirus sont reparties à la hausse aux Pays-Bas fin juin, en raison de la rapide propagation du variant Delta du virus. La plupart des personnes testées positives sont adolescentes ou âgées de la vingtaine. Le nombre de cas augmente cependant également chez les trentenaires, les quadragénaires et les quinquagénaires.

A Londres, le port du masque restera obligatoire dans les transports

Le port du masque restera obligatoire dans les transports de Londres malgré la levée de presque toutes les restrictions légales contre le coronavirus le 19 juillet en Angleterre, a annoncé la ville mercredi. Comme l'a confirmé lundi le Premier ministre Boris Johnson, dès cette date, distanciation et port du masque ne seront plus obligatoires, même si ce dernier reste recommandé dans les endroits publics fermés et très fréquentés, comme les transports en commun.

Ce choix est critiqué par certains scientifiques qui mettent en exergue les risques de nouveaux variants et de Covid long chez les jeunes qui ne sont pas encore vaccinés.

Mais le gouvernement s'appuie sur le succès de sa campagne de vaccination qui a "affaibli" le lien entre contaminations et hospitalisations et décès pour justifier cette étape majeure du déconfinement. Deux tiers des adultes au Royaume-Uni sont entièrement vaccinés selon les derniers chiffres annoncés mercredi par le gouvernement, qui atteint ainsi "près d'une semaine plus tôt" l'objectif qu'il s'était fixé, s'est félicité le ministre de la Santé Sajid Javid sur Twitter.

A Londres, soulignant que "l'option la plus simple et la plus sûre aurait été que le gouvernement maintienne l'obligation nationale de porter un masque dans les transports publics", le maire travailliste Sadiq Khan a indiqué qu'il refusait de "mettre en danger les Londoniens et la reprise dans notre ville".

Le port du masque sera ainsi ajouté aux conditions de transport sur le réseau de la capitale britannique, dont les agents mèneront des "opérations ciblées" et refuseront l'accès à ceux qui ne porteront pas de masque sauf en cas d'exemption. Les contrevenants risqueront de se faire expulser du réseau de transports.

Au Royaume-Uni, chaque nation décide de son propre calendrier face à la crise sanitaire. En Écosse, les restrictions contre le coronavirus seront fortement assouplies dès lundi, mais le port du masque y restera obligatoire, contrairement à l'Angleterre.

Au Pays de Galles, presque toutes les restrictions restantes seront levées en août mais il restera obligatoire de porter un masque dans les transports et à l'intérieur de la plupart des lieux publics.

Sur le même sujet