Le variant delta bien plus contagieux ? "C'est une bonne nouvelle, aussi étrange que cela puisse paraître"

Des chercheurs néerlandais ont tenu à nuancer les dernières données communiquées au sujet du variant delta.

Le variant delta bien plus contagieux ? "C'est une bonne nouvelle, aussi étrange que cela puisse paraître"
© REPORTERS
M.R.

La situation épidémiologique n'est pas au beau fixe en Europe. Plusieurs pays ont vu leur nombre de contaminations augmenter de façon importante ces dernières semaines. Beaucoup pointent le variant delta comme étant le principal responsable de cette recrudescence de l'épidémie. La semaine dernière, des scientifiques américains ont tiré la sonnette d'alarme concernant la mutation du coronavirus, qu'ils ont estimé "être aussi contagieuse que la varicelle". Plus tôt, des scientifiques chinois avaient quant à eux indiqué que la charge virale liée au variant delta (autrefois nommé "variant indien") était 1000 fois plus importante que celle observée suite à une infection provoquée par le virus apparu à Wuhan.

"Nous avons réfuté cette conclusion alarmante"

Des chercheurs néerlandais ont toutefois apporté des nuances aux propos tenus par les Chinois, avec une étude menée sur 16.185 échantillons prélevés sur des Limbourgeois testés positifs au coronavirus. Comme l'explique

Het Nieuwsblad

, les experts ont découvert que, certes la charge virale était bien plus importante que celle observée auparavant, mais pas autant que ce qu'avaient indiqué les scientifiques chinois. "Ce que nous avons découvert correspond davantage à un facteur 4", a détaillé Paul Savelkoul, responsable du laboratoire de microbiologie médicale de Maastricht UMC+, dans des propos rapportés par Het Nieuwsblad. "Cela explique l'avancée rapide du variant delta, mais cela semble plus réaliste et heureusement, bien inférieur au nombre 1000. Nous avons réfuté cette conclusion alarmante."

L'expert néerlandais n'a pas semblé étonné de l'importante différence entre le résultat de son étude et les recherches chinoises. "Nous avons analysé 16.185 tests, ils ont basé leurs conclusions sur seulement 125 échantillons", a-t-il argué. "De plus, les données de l'étude chinoise sont basées sur une certaine épidémie, et cela ne fournit pas une image objective de ce qui se passe au sein de la population."

Le variant delta, source d'espoir ?

Enfin, M. Savelkoul a tout de même tenu à souligner que les résultats de l'étude néerlandaise prouvaient bien que le variant delta était "bien plus contagieux". Mais il a expliqué ne pas voir cela forcément d'un mauvais œil. "C'est même une bonne nouvelle", a-t-il conclu. "Après tout, rien n'indique encore que le variant delta est non seulement plus contagieux, mais également plus pathogène. Il ne semble pas non plus avoir réussi à mettre à mal de manière décisive les vaccins. (...) Si ce variant plus contagieux garantit que d'autres variants plus dangereux n'ont aucune chance, cela donne de l'espoir, aussi étrange que cela puisse paraître."

Sur le même sujet