Coronavirus: plus de 4,3 millions de morts dans le monde, la Première ministre néo-zélandaise s'attend à une aggravation de l'épidémie

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Belga/AFP

Plus de 4,3 millions de morts

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4.370.427 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 10H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 623.277 décès, devant le Brésil (570.598 morts) et l'Inde (432.079 morts).

Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est calculé à partir des chiffres officiels.

Amérique

Les Américains vers une campagne de rappel de vaccins

Le gouvernement américain va annoncer son intention de lancer une campagne de rappel de vaccins anti-Covid pour les Américains ayant reçu leurs deux premières doses huit mois auparavant, qui pourrait commencer dès la mi-septembre, selon des médias américains.

La décision pourrait être annoncée dès cette semaine, selon le New York Times, qui citait lundi soir des sources anonymes au sein de l'administration de Joe Biden.

Arrestation d'un pharmacien vendeur d'attestations vaccinales

Les autorités américaines ont arrêté mardi un pharmacien de Chicago pour avoir vendu sur eBay des dizaines de cartes officielles portant la preuve d'une vaccination contre le Covid-19, a indiqué le ministère de la Justice.

Tangtang Zhao a vendu 125 cartes des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale autorité sanitaire fédérale du pays, pour 10 dollars chacune selon le ministère. Il travaillait dans une chaîne de pharmacies et avait accès à ces cartes qui sont fournies à toute personne recevant un vaccin contre le coronavirus.


Europe

Royaume-Uni: vaccin Moderna approuvé pour les 12-17 ans

Le régulateur britannique des médicaments a annoncé mardi approuver pour les enfants de 12 à 17 ans l'utilisation du vaccin de Moderna, après avoir donné son feu vert à celui de Pfizer/BioNtech.

Il revient désormais au Comité mixte sur la vaccination, le JCVI, qui conseille le gouvernement, d'indiquer si les membres de cette tranche d'âge devraient le recevoir.

Suisse: plus de la moitié de la population entièrement vaccinée

Plus de la moitié de la population vivant en Suisse est désormais entièrement vaccinée contre le Covid-19, alors que le pays fait face lui aussi à un regain épidémique, selon les chiffres officiels publiés mardi.

La Nouvelle-Calédonie envisage une vaccination obligatoire pour tous

Le président du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, rare territoire exempt de Covid-19, a déclaré mercredi que la vaccination obligatoire de toute la population n'était "plus un sujet tabou", compte tenu des risques du variant Delta.

"Nous étudions sérieusement la possibilité de rendre obligatoire la vaccination pour la population de Nouvelle-Calédonie. Aujourd'hui, ce n'est plus un sujet tabou," a déclaré Louis Mapou (indépendantiste), lors d'une conférence de presse.

Alors que seulement 28,65% de la population est totalement vaccinée, M. Mapou a estimé que c'était "trop peu" et a déploré ce manque de "préocupation" face à une menace de plus en plus proche.

"La situation en Polynésie française est désastreuse. Nos frères polynésiens nous disent qu'ils en sont à choisir les malades. Nous ne voulons pas vivre ça alors il faut que tout le monde s'y mette", a-t-il exhorté.

En Martinique, l'activité des pompes funèbres s'intensifie avec le Covid

Le corbillard s'est arrêté devant l'église du Sacré-Coeur de Balata et les agents funéraires s'activent pour sortir le cercueil: depuis plusieurs jours, l'entreprise de pompes funèbres Germain, comme toutes les autres en Martinique, a vu son activité s'intensifier avec la hausse du nombre de morts liés au Covid-19.

"Aujourd'hui, il nous arrive de ne pas signaler les veillées et les recueillements à la presse" pour éviter l'afflux de monde, précise Emmanuel Certain, autre gérant d'une entreprise de pompes funèbres, et membre du syndicat professionnel du secteur.

Pour lui, "la situation est grave". La semaine dernière, dans son entreprise, il n'y avait "qu'un défunt qui n'était pas Covid. Et cette semaine aussi, une seule personne".

"Vu l'afflux de personnes décédées on n'a pas toujours les espaces qu'il faut pour permettre aux familles de venir faire leur dernier recueillement", regrette-t-il. Conséquence: "on nous recommande, autant que faire se peut, que les inhumations se fassent de manière plus rapide que la normale, dans les 48 heures".

Afrique

Vaccin: les Sud-Africains blancs sont les plus réticents

La population blanche d'Afrique du Sud est la plus réticente à l'égard de la vaccination contre le coronavirus, révèle une étude menée en juin-juillet par des chercheurs de l'Université de Johannesburg.

L'enquête montre que si l'acceptation du vaccin a augmenté dans le pays le plus durement touché par la pandémie en Afrique, seule la moitié des adultes blancs comptent se faire vacciner, contre 75% de leurs compatriotes noirs.

Gambie: vaccination obligatoire pour les secteur du tourisme et des loisirs

Les autorités gambiennes ont imposé la vaccination obligatoire contre le Covid-19 à tous les employés du tourisme et des loisirs, menaçant les entreprises du secteur de se voir priver de leur autorisation d'exercer en cas de manquement.

Océanie

Premier cas local depuis six mois en Nouvelle-Zélande

Les Néo-Zélandais doivent s'attendre à de nouveaux cas de Covid-19, a mis en garde mercredi la Première ministre Jacinda Ardern, au lendemain de sa décision de confiner le pays après l'apparition du premier cas d'origine locale en six mois. Alors que six nouveaux cas ont été enregistrés mercredi, Mme Ardern a précisé que l'archipel fait face au variant Delta, plus transmissible, et que ce dernier a un lien avec l'Australie où les autorités n'arrivent pas à juguler la pandémie.

Selon elle, la hausse rapide du nombre de cas justifie le confinement national de trois jours décrété mardi.

Mme Ardern a indiqué que parmi les six nouveaux cas figurent une infirmière et un enseignant d'Auckland qui, dans le cadre de leurs fonctions, ont pu transmettre très rapidement le coronavirus.

"Nous en attendons d'autres", a-t-elle déclaré, alors que les autorités s'attendent à ce que le foyer épidémique s'élève à 120 cas, en dépit des restrictions mises en place.

Les aborigènes australiens sujets d'inquiétude

Les autorités australiennes ont fait part mardi de leur "profonde inquiétude" après l'apparition d'une épidémie de Covid-19 au sein de communautés aborigènes qui seraient particulièrement vulnérables au coronavirus.

Depuis l'apparition mi-juin à Sydney d'un cas dû au variant Delta, l'épidémie s'est récemment propagée dans l'Ouest de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud où la plupart des 116 personnes contaminées dans cette région appartiennent à la population aborigène.