Les Etats-Unis autorisent pleinement le vaccin anti-Covid de Pfizer et annoncent la vaccination obligatoire dans l'armée

Les Etats-Unis ont pleinement approuvé lundi le vaccin de l'alliance Pfizer/BioNTech pour les personnes de 16 ans et plus, a annoncé le régulateur américain, une décision qui devrait aider à renforcer les efforts de vaccination dans le pays.

Les Etats-Unis autorisent pleinement le vaccin anti-Covid de Pfizer et annoncent la vaccination obligatoire dans l'armée
©AFP

L'Agence américaine des médicaments, la FDA, "a approuvé le premier vaccin contre le Covid-19" dans le pays, a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Le vaccin de Pfizer bénéficiait depuis décembre d'une autorisation d'urgence. Il continue à être disponible pour les enfants et adolescents de 12 à 15 ans sous cette autorisation conditionnelle, a précisé la FDA.

"Même si des millions de personnes ont déjà reçu de façon sûre des vaccins contre le Covid-19, nous reconnaissons que pour certains, cette autorisation pourra donner plus de confiance dans la vaccination", a déclaré la cheffe par intérim de la FDA, Janet Woodcock, citée dans le communiqué.

"L'importante étape d'aujourd'hui nous rapproche un peu plus de renverser le cours de la pandémie aux Etats-Unis", a-t-elle ajouté.

"Nous avons évalué les données scientifiques et les informations incluses dans des centaines de pages" et "conduit notre propre analyse de la sûreté et de l'efficacité" du vaccin, a détaillé Peter Marks, responsable scientifique au sein de la FDA. Il a précisé que le processus de production du vaccin avait également été vérifié, y compris via des visites d'usines.

Vaccin obligatoire dans l'armée américaine

Cette autorisation complète pourrait non seulement convaincre certains hésitants, mais elle pourra aussi permettre à certaines autorités d'imposer la vaccination sans crainte de recours légaux. Le Pentagone avait notamment prévenu que tous les membres des forces armées américaines devraient être vaccinés une fois l'autorisation complète annoncée. C'est désormais le cas.

Le vaccin contre le Covid-19 va devenir obligatoire dans l'armée américaine après l'homologation définitive du sérum de Pfizer, a annoncé le Pentagone ce lundi. "Maintenant que le vaccin de Pfizer a été approuvé, le ministère va diffuser une directive imposant à tous les personnels engagés de se faire vacciner", a déclaré le porte-parole militaire John Kirby.

Vaccin obligatoire pour les enseignants de la ville de New York

New York a par ailleurs annoncé lundi rendre le vaccin obligatoire pour le personnel de ses écoles publiques, notamment les enseignants et directeurs, au moment où la ville tente de ralentir la transmission du très contagieux variant Delta. Le maire Bill de Blasio a indiqué que tous les employés du département de l'éducation devraient recevoir au moins une dose du vaccin contre le Covid-19 d'ici au 27 septembre.

Il ne sera pas possible de choisir d'être testé chaque semaine à la place.

"Nous savons que cela va aider à s'assurer que tout le monde est en sécurité", a-t-il déclaré aux journalistes.

La ville de New York a le plus grand système scolaire des Etats-Unis avec 1,1 million d'élèves répartis entre 1.800 écoles. Cette nouvelle directive concernera près de 150.000 salariés.

Environ 63% du personnel éducatif est vacciné, alors que 75.6% des adultes de New York, où vivent 8 millions de personnes, ont reçu au moins une dose de vaccins, selon les chiffres officiels.