Coronavirus dans le monde: confinement prolongé en Martinique, record de nouveaux cas à Sydney malgré le confinement

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4.439.888 de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi mardi par l'AFP à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 629.891 décès, devant le Brésil (575.742 morts), l'Inde (435.110), le Mexique (253.526) et le Pérou (197.921).

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est calculé à partir des chiffres officiels.

Vaccins: 5 milliards de doses administrées

Plus de cinq milliards de doses de vaccins contre le Covid ont été administrées dans le monde, selon un comptage réalisé mardi par l'AFP à partir de sources officielles.

Les pays à "revenu élevé" (au sens de la Banque mondiale) ont administré en moyenne 111 doses pour 100 habitants, les pays à "faible revenu" seulement 2,4.

Europe

Confinement prolongé en Martinique

Le confinement et le couvre-feu en vigueur depuis le 30 juillet en Martinique ont été prolongés de trois semaines supplémentaires, jusqu'au 19 septembre inclus, pour lutter contre la propagation du coronavirus, selon un communiqué de la préfecture de l'île.

"La situation sanitaire actuelle ne permet pas la levée des mesures en cours", a expliqué le préfet Stanislas Cazelles.

Foot: les clubs anglais bloquent leurs étrangers

Les clubs anglais ont décidé mardi de ne pas laisser certains de leurs joueurs étrangers disputer des matches internationaux en septembre dans des pays à fort risque de contamination au Covid, pour leur éviter dix jours de quarantaine imposée au retour par le gouvernement anglais.

Amérique

Vaccins: plus que 66% d'efficacité face au Delta

L'efficacité des vaccins de Pfizer et Moderna contre l'infection au Covid-19 a baissé de 91% à 66% depuis que le variant Delta est devenu dominant aux Etats-Unis, selon des données publiées mardi par les autorités sanitaires américaines.

Cette baisse d'efficacité face au variant Delta a été pointée par plusieurs études, même si le chiffre précis diffère de l'une à l'autre.

C'est l'une des raisons avancées la semaine dernière par les autorités sanitaires pour annoncer une campagne de rappel à partir de mi-septembre, qui concernera tous les adultes américains ayant reçu leur deuxième dose huit mois auparavant.

Masque obligatoire rétabli en Oregon

La gouverneure de l'Etat de l'Oregon, confronté à une explosion des contaminations dues au variant Delta, a annoncé mardi qu'elle rétablissait l'obligation de porter un masque en plein air dès lors que la distanciation physique n'est pas possible, même pour les individus vaccinés contre le Covid-19.

Océanie

Australie: record de nouveaux cas de contaminations à Sydney malgré le confinement

Malgré un confinement qui dure depuis deux mois, l'État de Nouvelle-Galles du Sud, dont Sydney est la capitale, a recensé 919 nouvelles infections par le SARS-Cov-2 au cours des dernières 24 heures, un record depuis le début de la pandémie. Deux personnes, parmi lesquelles une femme d'une trentaine d'années, ont perdu la vie des suites du coronavirus, a indiqué Gladys Berejiklian, Première ministre de la Nouvelle-Galles du Sud.

La semaine dernière, les autorités locales ont prolongé le confinement du grand Sydney au moins jusqu'à la fin du mois de septembre. Les résidents ne sont autorisés à quitter leur domicile que dans des cas précis. Un couvre-feu nocturne (de 21h00 à 05h00 du matin) est également en vigueur. Mais la Première ministre Berejiklian a annoncé qu'il y aurait probablement des assouplissements pour les personnes entièrement vaccinées dès cette semaine. Près d'un tiers des quelque huit millions d'habitants de l'État ont achevé leur parcours vaccinal, a-t-elle indiqué.

Si l'Australie, avec ses 25 millions d'habitants, a longtemps réussi à maîtriser la pandémie grâce à des règles strictes et la fermeture de ses frontières extérieures, le pays fait désormais face à un regain épidémique de Covid-19 dû au variant Delta, plus contagieux, et à un taux de vaccination trop faible.

Sur le même sujet