Coronavirus dans le monde: l'Italie décide de réinstaurer de nouvelles mesures en Sicile

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Italie : mesures contre le Covid, dont le port du masque, de nouveau imposées en Sicile

L'Italie a décidé d'à nouveau imposer en Sicile des mesures pour lutter contre le Covid-19 comme le port du masque obligatoire à l'extérieur et dans les lieux clos à la suite d'une augmentation du nombre des cas de contamination. Cette obligation entrera en vigueur lundi, date à partir de laquelle les groupes de clients dans les restaurants seront par ailleurs limités à quatre personnes, a annoncé vendredi le ministre de la Santé Roberto Speranza.

"Je viens de signer un nouveau décret qui classe la Sicile en zone jaune", a déclaré le ministre. "C'est la confirmation que le virus n'a pas encore été vaincu", a-t-il ajouté, soulignant l'importance de la vaccination et du respect de la distanciation sociale.

C'est la première fois depuis le début de l'été que de telles mesures sont de nouveau imposées à un niveau régional.

Ces deux derniers mois, toutes les régions italiennes avaient été classées dans la catégorie "zone blanche", la moins à risque d'un système de classification en quatre zones reposant sur le nombre des hospitalisations et les taux de contamination, mais la diffusion du variant Delta suscite des inquiétudes.

Depuis début août, un pass sanitaire baptisé Green Pass comportant soit un certificat de vaccination, soit la preuve d'une guérison après avoir contracté le Covid-19 ou un test négatif est obligatoire pour manger à l'intérieur dans les restaurants ou entrer dans les musées.

En Sicile, où des foules de vacanciers ont afflué en été, le taux de vaccination est plus bas que dans l'ensemble de la péninsule.

Actuellement, près de 69% de la population âgée de plus de 12 ans est complètement vaccinée.

L'Italie, le premier pays européen à avoir été touché, a payé un lourd tribut à l'épidémie avec plus de 129.000 morts.

Le Danemark annonce la levée totale des restrictions pour le 10 septembre

A la faveur d'une importante couverture vaccinale, les restrictions encore en place au Danemark contre le Covid-19 vont être levées à compter du 10 septembre, la maladie n'étant plus considérée comme "menaçante pour la société" a annoncé vendredi le ministère de la santé. "L'épidémie est sous contrôle, nous avons des taux de vaccination record. C'est pourquoi, le 10 septembre, nous pourrons abandonner les règles spéciales que nous avons dû introduire dans la lutte contre le Covid-19", a dit le ministre, Magnus Heunicke, cité dans un communiqué.

"Nous ne sommes pas sortis de l'épidémie", a-t-il toutefois souligné, assurant que le gouvernement "n'hésitera pas à agir rapidement si la pandémie menace à nouveau les fonctions essentielles de la société".

En mars 2020, le Danemark avait été l'un des premiers pays à instaurer un régime de semi-confinement avec la fermeture des écoles et des commerces non-essentiels. Après un premier assouplissement des mesures quelques semaines plus tard, il avait à nouveau serré la vis progressivement à partir d'août 2020, retrouvant le semi-confinement à Noël.

Depuis, le pays a graduellement rouvert, avec l'introduction dès avril du passeport coronavirus, dont le recours est aujourd'hui limité.

Le 14 août, le port du masque obligatoire avait disparu des transports publics, seul endroit où il était encore exigé, conséquence de l'assouplissement des règles de distanciation sociale.

L'obligation de montrer un passe sanitaire dans les boîtes de nuit - qui rouvrent le 1er septembre - et lors de grands événements disparaîtra le 10 septembre. Il était déjà prévu que le "coronapass" ne soit plus demandé dans les restaurants, centre de sports et coiffeurs à partir du 1er septembre.

Plus de 70% de la population du pays scandinave qui compte 5,8 millions d'habitants est entièrement vaccinée.

Etats-Unis: de plus en plus d'entreprises osent la vaccination obligatoire

A la faveur de l'autorisation sans condition du vaccin anti-Covid de Pfizer, lundi, de plus en plus de grandes entreprises américaines franchissent le pas de la vaccination obligatoire pour leurs employés, voire leurs clients.

Les pharmacies CVS, le pétrolier Chevron, Disney ou la banque Goldman Sachs, tous sont sortis du bois depuis le début de la semaine, imposant à tout ou partie de leurs employés d'apporter la preuve qu'ils ont bien été vaccinés.

Depuis juin, et les annonces de la banque Morgan Stanley et du gestionnaire d'actifs BlackRock, quelques grands groupes avaient déjà osé changer de discours, pour passer de la recommandation à l'obligation. Google, Facebook, puis Uber, avaient ainsi officiellement interdit leurs locaux aux employés sans schéma vaccinal complet.

Mais l'autorisation sans condition, officialisée lundi, du vaccin des laboratoires Pfizer et BioNTech, semble avoir ouvert les vannes.

Japon: "impuretés" dans des vaccins Moderna

Le Japon a annoncé jeudi suspendre l'utilisation de 1,63 million de doses du vaccin de la biotech américaine Moderna, après des signalements de la présence d'impuretés dans trois lots distribués dans le pays.

Le groupe pharmaceutique nippon Takeda, qui importe et distribue au Japon le vaccin de Moderna, a déclaré avoir reçu "des signalements de plusieurs centres de vaccination, selon lesquels des corps étrangers ont été découverts" dans des fioles de vaccin scellées.

Russie: record de décès quotidiens

La Russie a enregistré jeudi un nouveau record quotidien de décès (820) liés au Covid-19 depuis le début de la pandémie, la vaccination restant poussive et les mesures de confinement absentes malgré la vague du variant Delta.

La Nouvelle-Zélande prolonge son confinement national

La Nouvelle-Zélande a prolongé vendredi son confinement national jusqu'au 31 août pour juguler la propagation de cas de Covid-19 liés au variant Delta et cette mesure restera en vigueur plus longtemps à Auckland, épicentre de l'épidémie. Un cas de ce variant beaucoup plus contagieux a été découvert à Auckland, la grande ville de l'Île du Nord, la semaine dernière, mettant fin à six mois sans contamination d'origine locale.

Cette infection a donné naissance au plus grand foyer épidémique du pays depuis le début de la pandémie, avec un total de 347 cas, dont 70 enregistrés vendredi.

Le confinement national, prolongé jusqu'au 31 août, avait été mis en place le 17 août.

La Première ministre Jacinda Ardern a indiqué que des signes laissent présager que l'épidémie atteindra prochainement un pic si le confinement demeure en vigueur.

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a défendu jeudi sa stratégie "zéro Covid", alors que la propagation du variant Delta, beaucoup plus contagieux, met à mal l'efficacité d'une politique jusque-là couronnée de succès.

Après six mois sans aucun cas de contamination d'origine locale, un cas de ce variant a été découvert à Auckland la semaine dernière, générant le plus grand foyer du pays depuis le début de la pandémie, avec un total de 277 cas enregistré jeudi.

Le Mexique autorise le vaccin de Sinopharm

Le régulateur mexicain des médicaments a autorisé jeudi l'utilisation d'urgence du vaccin du chinois Sinopharm contre le Covid-19.

Avec cette autorisation, neuf vaccins ont maintenant été approuvés par les autorités mexicaines, dont ceux fabriqués par Pfizer-BioNTech, AstraZeneca et CanSino.

Surplus américains de vaccins

Les Etats-Unis s'apprêtent à envoyer plus de deux millions de doses de vaccin à l'Algérie, au Ghana et au Yémen, a annoncé la Maison Blanche.

Avec ces dernières cargaisons issues du surplus du stock américain, le nombre total de doses livrées par les Etats-Unis à l'Afrique s'élèvera à plus de 25 millions.

Moins de 2% de la population à travers le continent est entièrement vaccinée.

France: 3ème dose dans les Ehpad et rentrée scolaire

En France, les personnes âgées résidentes des Ehpad (établissements pour personnes âgées) pourront recevoir une troisième dose de vaccin à partir du 13 septembre, a annoncé le Premier ministre Jean Castex.

La rentrée scolaire aura bien lieu le 2 septembre en présentiel, sauf aux Antilles où elle a été repoussée au 13 septembre.

Un an après, fatigue et essoufflement persistent pour de nombreux patients (étude)

Un an après leur hospitalisation pour Covid, fatigue et essoufflement sont encore au rendez-vous pour de nombreux patients, montre une étude chinoise qui appelle à mieux prendre en compte les effets à long terme de la pandémie.

Le gouvernement britannique met la Thaïlande sur "liste rouge"

Le gouvernement britannique a annoncé jeudi interdire les arrivées en Angleterre de Thaïlande et exempter de quarantaine les voyageurs venant du Canada, après examen des risques posés par ces pays en termes de coronavirus.

Plus de 4,46 millions de morts

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4.461.431 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi jeudi par l'AFP à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 633.451 décès, devant le Brésil (577.565), l'Inde (436.365), le Mexique (255.452) et le Pérou (198.031).

L'Orgnisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est calculé à partir des chiffres officiels.

Sur le même sujet