Coronavirus dans le monde: le Danemark lève totalement ses restrictions, 10 millions de personnes vaccinées en un seul jour en Inde

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Coronavirus dans le monde: le Danemark lève totalement ses restrictions, 10 millions de personnes vaccinées en un seul jour en Inde
©AFP
AFP / BELGA

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4.472.486 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi vendredi à 10H00 GMT par l'AFP à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 636.594 morts, devant le Brésil (578.326), l'Inde (436.861), le Mexique (256.287) et le Pérou (198.064).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est calculé à partir des chiffres officiels.

EUROPE

Le variant Delta double le risque d'hospitalisation, selon une étude

Les personnes infectées par le variant Delta ont deux fois plus de risque d'être hospitalisées pour Covid-19 que celles contaminées par le variant Alpha, conclut une étude britannique publiée samedi.

"Notre analyse montre que si on ne disposait pas de la vaccination, une épidémie due au variant Delta ferait peser un poids plus lourd sur le système de santé que si elle était causée par le variant Alpha", a souligné Anne Presanis, co-auteure de l'étude.

Danemark levée totale des restrictions

A la faveur d'une importante couverture vaccinale, les restrictions encore en place au Danemark contre le Covid-19 vont être levées à compter du 10 septembre, la maladie n'étant plus considérée comme "menaçante pour la société", a fait savoir vendredi le ministère de la santé.

"Nous ne sommes pas sortis de l'épidémie", a toutefois souligné le ministre, Magnus Heunicke, assurant que le gouvernement "n'hésitera pas à agir rapidement si la pandémie menace à nouveau les fonctions essentielles de la société".

France: les hospitalisations toujours plus nombreuses en Polynésie

Le nombre de patients hospitalisés pour Covid-19 a continué à progresser en Polynésie française, pour atteindre 412 personnes, dont 55 en réanimation, a indiqué vendredi à Papeete (samedi à Paris) le ministère de la Santé local.

Après avoir utilisé tous les lits disponibles dans les hôpitaux et les cliniques, le centre hospitalier a été contraint vendredi d'accueillir ses premiers patients dans sa nef centrale, un lieu de passage aménagé en zone d'hospitalisation. Les services de cet hôpital ont déjà tous été repensés pour accueillir plus de patients et des lits ont même été placés dans des bureaux.

Cent cinquante concentrateurs d'oxygène sont arrivés par avion à Tahiti. Quarante-quatre d'entre eux ont été livrés au Centre hospitalier. Les autres permettront de limiter la saturation des hôpitaux en maintenant certains patients à domicile.

Le gouvernement local a annoncé une "journée de jeûne" en mémoire des victimes du Covid-19. Elle aura lieu le 5 septembre en présence des cinq confessions religieuses les plus représentées en Polynésie.

A la date de vendredi, l'épidémie a provoqué 385 décès dont 15 au cours des précédentes 24 heures. Parmi eux, 237 sont intervenus au cours du mois d'août.

Ce violent pic épidémique s'explique par l'introduction du variant Delta dans une population peu vaccinée et qui souffre de nombreuses comorbidités, comme l'obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Russie: plus de 50.000 morts en juillet

L'agence russe des statistiques, Rosstat, a annoncé vendredi que 50.421 personnes étaient mortes du Covid-19 en Russie en juillet, sur fond de vaccination poussive et de mesures de confinement absentes malgré la vague meurtrière du variant Delta.

Les chiffres de Rosstat sont toujours supérieurs à ceux fournis quotidiennement par le centre de crise du gouvernement russe, cette agence statistique ayant une définition plus large des personnes devant être comptabilisées comme mortes du coronavirus.

Ce bilan porte le nombre total des morts du coronavirus en Russie depuis le début de la pandémie, selon le comptage de Rosstat, à plus de 350.000. Le gouvernement russe en comptabilisait lui 180.041, selon les derniers chiffres.

ETATS-UNIS

Origine du Covid: les renseignements divisés, Biden accuse la Chine

Joe Biden a accusé vendredi la Chine de dissimuler des "informations cruciales sur les origines de la pandémie" de Covid-19, après la publication du résumé d'un rapport d'enquête du renseignement américain ne tranchant pas sur la question.

Le virus du Covid-19 n'a pas été développé "comme arme biologique", et n'a "probablement" pas été conçu "génétiquement", ont conclu les renseignements américains.

Mais les renseignements américains sont toujours divisés entre l'hypothèse d'un premier cas causé par une exposition naturelle à un animal infecté, ou bien ayant résulté d'un accident de laboratoire.

US Open: preuve de vaccination obligatoire requise pour les spectateurs

La mairie de New York a décidé vendredi que tous les spectateurs souhaitant assister à l'US Open de tennis, qui débute lundi, devront montrer une preuve de vaccination, a annoncé la Fédération américaine de tennis (USTA). "Compte tenu de l'évolution constante du variant Delta et de notre volonté de privilégier la santé et la sécurité de nos spectateurs, l'USTA va étendre l'obligation imposée par le maire à tous les détenteurs de billets pour l'US Open âgés de 12 ans et plus", a déclaré l'instance dans un communiqué.

Chaque possesseur de billets devra prouver qu'il a reçu au moins une dose du vaccin pour le Covid-19 afin de pouvoir pénétrer dans le Centre national du tennis Billie Jean King, à Flushing Meadows, et accéder à n'importe quel match dans n'importe quel stade.

Pour cette édition, l'USTA a décidé d'accueillir du public à 100% de la capacité. L'année dernière, le dernier Majeur de la saison s'était déroulé à huis clos en raison de la pandémie, une mesure de sécurité synonyme de gros déficit budgétaire pour l'instance, évalué à 180 millions de dollars.

Un enseignant non vacciné transmet le Covid à 18 élèves en Californie

Un enseignant non vacciné d'une école primaire californienne a été à l'origine d'au moins 26 cas de Covid-19, dont 18 élèves, ont rapporté les autorités sanitaires américaines dans une étude publiée vendredi.

Cet incident montre l'importance de la vaccination du personnel scolaire, en particulier lorsque les élèves sont trop jeunes pour être vaccinés, soulignent les Centres de lutte et de prévention des maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique des Etats-Unis.

Rio se met au pass sanitaire

La ville de Rio de Janeiro va exiger à partir du 1er septembre un pass sanitaire à l'entrée de divers lieux publics, tels les endroits touristiques, a annoncé vendredi la municipalité confrontée à la progression du variant Delta du coronavirus.

Les restaurants, bars et centres commerciaux ne sont pas concernés par cette mesure.

ASIE

10 millions de personnes vaccinées en un seul jour en Inde

L'Inde a vacciné contre le Covid-19 dix millions de personnes en un seul jour, un chiffre record, ont annoncé samedi les autorités de ce géant asiatique qui tente de faire face à une nouvelle vague annoncée de l'épidémie.

Le Premier ministre Narendra Modi a salué la "prouesse mémorable" réalisée vendredi par ce pays de 1,3 milliard d'habitants, le deuxième le plus peuplé du monde. "Félicitations à ceux qui se font vacciner et à ceux qui font de cette campagne de vaccination un succès", a-il réagi sur Twitter.

Le gouvernement indien, sous le feu des critiques après une brutale flambée de l'épidémie qui a fait plus de 200.000 morts en avril et mai, espère vacciner 1,1 milliard de personnes avant fin 2021, un objectif contrarié par les pénuries et les cafouillages administratifs. Depuis le lancement de la vaccination en janvier, seule 15% de la population a reçu les deux doses de vaccin.

Malgré les avertissements des experts, presque toutes les restrictions de mouvements ont été levées et le nombre des cas de contamination a grimpé en flèche depuis la vague de juin dernier, saturant les infrastructures sanitaires.

Le nombre des nouvelles infections quotidiennes est à nouveau passé au-dessus du seuil des 40.000 pour atteindre 46.000 samedi.

L'Inde reste le deuxième pays le plus touché après les Etats-Unis, avec plus de 32 millions de cas confirmés et plus de 437.000 morts.

Philippines: nouveau record de contaminations, les restrictions étendues

Les Philippines ont enregistré samedi un nouveau record de contaminations par le coronavirus, avec 19.441 nouveaux cas. Le gouvernement de l'archipel d'Asie du Sud-Est a prolongé dans la région de la capitale les restrictions liées à l'épidémie pour une semaine supplémentaire. Ces près de 19.500 infections constituent le nombre le plus élevé de contaminations quotidiennes depuis l'apparition du Covid-19 dans le pays. Au total, plus de 1,93 million de personnes ont été infectées aux Philippines. En outre, 167 nouveaux décès ont été enregistrés, portant le nombre total de décès à 33.008.

Le département de la Santé prévoit que la hausse des contaminations, attribuée au variant Delta, devrait se poursuivre dans les prochains jours et a dès lors appelé la population à respecter scrupuleusement les mesures édictées pour empêcher la propagation du virus, à se faire vacciner et à se placer en quarantaine en cas de symptômes.

Dans la région du Grand Manille, peuplée de plus de 13 millions d'habitants, les mesures restrictives sont prolongées jusqu'au 7 septembre, a annoncé samedi le porte-parole de la présidence, Harry Roque. Les rassemblements religieux et certaines activités à l'intérieur comme à l'extérieur restent ainsi interdites.

Face à la recrudescence des cas, le gouvernement philippin a intensifié sa campagne de vaccination. Jeudi, 13,5 millions de Philippins (environ 12% de la population) bénéficiaient d'une couverture vaccinale complète contre le coronavirus. Le pays attend de nouvelles livraisons de vaccins dans les prochains mois, selon Carlito Galvez, superviseur de l'achat de vaccins par le gouvernement.