Coronavirus dans le monde : Washington demande aux Américains de ne pas se rendre en Suisse, les discothèques vont rouvrir à Berlin

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

AFP / Belga / DPA
Coronavirus dans le monde : Washington demande aux Américains de ne pas se rendre en Suisse, les discothèques vont rouvrir à Berlin
©Shutterstock

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4,5 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi lundi à 10H00 GMT par l'AFP à partir de sources officielles.

Avec 1.290 décès quotidiens en moyenne ces 7 derniers jours, les États-Unis sont redevenus le pays déplorant le plus de nouveaux décès dans le monde.

Les Etats-Unis sont également le pays le plus touché au monde depuis le début de la pandémie, avec 637.539 morts, devant le Brésil (579.574), l'Inde (438.210), le Mexique (258.165) et le Pérou (198.167).

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est calculé à partir des chiffres officiels.

EUROPE

Les discothèques berlinoises vont rouvrir pour les vaccinés et guéris

Clubs et discothèques vont rouvrir en intérieur à partir du week-end prochain à Berlin, mais seront uniquement accessibles aux personnes vaccinées ou guéries du Covid-19, a annoncé mardi la municipalité allemande. Le port du masque ne sera pas imposé dans les nombreuses boîtes de nuit de la capitale allemande, connue dans le monde entier pour sa vie nocturne.

Depuis cet été, certains clubs avaient rouvert mais ne proposaient que l'accès à leur espace extérieur aux personnes vaccinées, guéries ou présentant un test négatif, avec port du masque imposé.

Cette annonce fait suite à une décision d'un tribunal berlinois qui le 20 août avait donné raison à un gérant de boîte de nuit qui souhaitait rendre accessible la totalité de son établissement, au moins aux personnes vaccinées ou guéries.

La municipalité berlinoise a également autorisé la réouverture des saunas et hammams, activités très prisées en Allemagne, aux personnes vaccinées et guéries.

Elle prévoit aussi de renforcer les contrôles des restaurateurs pour les contraindre à mieux vérifier la présentation d'un test négatif du jour, un certificat de convalescence ou de vaccination de la part des clients.

L'Irlande lèvera la quasi-totalité des restrictions fin octobre

La plupart des restrictions liées à l'épidémie de coronavirus en Irlande seront levées le 22 octobre, a déclaré mardi le Premier ministre irlandais Micheal Martin, annonçant une réouverture de l'économie. "Le moment est maintenant venu de passer de règles et de restrictions généralisées aux libertés individuelles des gens à une approche définie par des conseils de santé publique, l'attitude, le jugement et la responsabilité individuelle", a exposé M. Martin lors d'une conférence de presse, après avoir réuni ses ministres.

Le Premier ministre a annoncé l'assouplissement progressif des restrictions au cours du mois de septembre jusqu'à la levée de la quasi-totalité des restrictions le 22 octobre, dont l'obligation de porter un masque à l'extérieur ou d'observer des mesures de distanciation sociale. Les limites sur le nombre de personnes autorisées à se rassembler dans des logements privés ou à participer à des cérémonies civiles ou religieuses seront aussi levées.

Sera toutefois conservée l'obligation de porter un masque dans les hôpitaux et centres de santé, les commerces et les transports publics.

Micheal Martin a justifié cette étape importante du déconfinement en Irlande par le succès de la campagne de vaccination et l'efficacité "très claire" des vaccins pour protéger contre les formes graves et les décès liés au Covid-19.

"Près de 90 % des plus de 18 ans ont été complètement vaccinés, et le taux de vaccination chez nos citoyens de moins de 18 ans est également extrêmement encourageant", a-t-il exposé.

Il a toutefois souligné qu'il était "très peu probable que nous puissions nous débarrasser complètement du virus" et dit s'attendre même "à une augmentation du nombre de cas au cours des prochaines semaines".

Le Premier ministre a souligné que le gouvernement resterait "vigilant" et réagirait "promptement" si "un nouveau variant préoccupant émerge ou si nos hôpitaux subissent à nouveau une pression insoutenable".

En Irlande, pays qui compte environ 5 millions d'habitants, 5.000 personnes atteintes du Covid-19 sont décédées.

Renfort d'une "centaine de soignants" en Polynésie française

La France acheminera en Polynésie "une centaine de soignants d'ici la fin de la semaine", a déclaré lundi (mardi à Paris) à l'AFP Cédric Bouet, le directeur du cabinet du haut-commissaire en Polynésie française, où le Covid-19 a fait 38 morts en trois jours. "Trente à quarante personnes de la réserve sanitaire vont arriver mercredi soir et s'ajouter aux 28 déjà présentes à l'hôpital", a déclaré M. Bouet. "En fin de semaine, on attend d'autres renforts, médecins, infirmiers et aides-soignants, qui ne font pas partie de la réserve sanitaire mais de la solidarité nationale. Ils renforceront aussi les autres hôpitaux", a-t-il précisé.

France: pass sanitaire obligatoire pour certains salariés

L'instauration du pass sanitaire a franchi, lundi, une nouvelle étape en France, devenant obligatoire au travail pour 1,8 million de salariés en contact avec le public dans les restaurants, cinémas, musées, trains grandes lignes, là où il était déjà requis pour les clients.

Parallèlement, le ministre de l'Economie Bruno Lemaire a estimé que la mise en place du pass sanitaire dans des lieux recevant du public début août "n'avait pas eu d'impact sur l'activité économique du pays".

Slovaquie: fin officielle de l'utilisation du vaccin russe Spoutnik V

La Slovaquie a officiellement cessé d'utiliser mardi le vaccin russe contre le Covid-19 Spoutnik V, les six dernières personnes à l'avoir choisi ayant reçu leur deuxième dose, a annoncé le ministère de la Santé.

"Au total, plus de 18.500 personnes ont été vaccinées avec Spoutnik V", a déclaré Zuzana Eliasova, une porte-parole du ministère de la Santé.

La Slovaquie avait acheté en mars 200.000 doses de vaccin Spoutnik, devenant, après la Hongrie, le deuxième pays de l'Union européenne à utiliser ce produit qui n'a pas été autorisé par l'Agence européenne des médicaments (EMA).

L'OMS redoute 236.000 morts en Europe en trois mois

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) juge "fiable" une projection prévoyant 236.000 morts supplémentaires du Covid-19 en Europe d'ici au 1er décembre, selon son directeur régional, qui s'est dit inquiet de la "stagnation" du rythme de vaccination sur le continent.

"La semaine dernière, le nombre de morts dans la région a augmenté de 11%, avec une projection fiable prévoyant 236.000 morts en Europe d'ici au 1er décembre", qui s'ajouteraient aux 1,3 million de décès déjà provoqués par la pandémie sur le Vieux continent, selon le directeur de l'OMS Europe Hans Kluge.

Restrictions sur les voyages vers l'UE depuis les USA et Israël

L'Union européenne a décidé de réimposer des restrictions aux voyages non essentiels vers son territoire depuis cinq pays, dont les Etats-Unis et Israël, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, selon une recommandation publiée lundi.

AMERIQUE

Cuba ne rouvrira pas ses écoles avant d'avoir vacciné les enfants

Cuba ne rouvrira pas ses écoles avant d'avoir vacciné tous les enfants du pays, a annoncé la ministre de l'Education Ena Elsa Velazquez, en précisant que la rentrée scolaire aurait lieu lundi prochain mais à distance. "Nous savons que les familles cubaines sont très inquiètes au sujet de la reprise de l'école en présentiel, et c'est important de dire (...) que le 6 septembre, nous allons redémarrer l'année scolaire, mais via des cours télévisés", a-t-elle déclaré mardi soir à la télévision d'Etat.

Et "nous avons décidé, en accord avec le ministère de la Santé (...), que les écoliers reprendraient l'école en présentiel une fois vaccinés", a-t-elle ajouté, indiquant qu'un calendrier en trois étapes, des plus âgés aux plus jeunes, avait été décidé.

L'île, qui a développé ses propres vaccins, mène actuellement des essais cliniques pédiatriques avec ses vaccins Abdala et Soberana, avec l'intention d'immuniser les enfants cubains dès l'âge de trois ans.

Pour éviter la propagation de la maladie, les écoles du pays sont fermées depuis mars 2020 et n'ont rouvert que brièvement, pendant quelques semaines, en fin d'année, avant de fermer à nouveau en janvier. Ecoliers et étudiants doivent donc suivre les cours par l'intermédiaire de la télévision.

Cuba, qui avait réussi à maîtriser l'épidémie sur son territoire les premières fois, affiche depuis juillet des chiffres très inquiétants de contagion, l'arrivée du variant delta faisant tanguer son système sanitaire, fierté et pilier social de l'île.

L'île de 11,2 millions d'habitants accumule 652.855 cas dont 5.303 décès.

Sous embargo américain depuis 1962, le pays a commencé à développer ses propres vaccins dès les années 1980, ce qui lui a permis de produire deux vaccins contre le coronavirus: Abdala et Soberana. Ils ne sont pas reconnus pas l'OMS.

Mais en raison du grand retard dans le programme de vaccination, avec environ 30% de la population immunisée contre un objectif de 70% à fin août, Cuba a commencé dimanche à utiliser aussi le vaccin chinois Sinopharm.

Washington demande aux Américains de ne pas se rendre en Suisse

Les autorités américaines ont déconseillé à leurs ressortissants de se rendre en Suisse, en raison de la situation sanitaire liée au Covid-19 dans ce pays. Dans un bulletin publié lundi, le département d'Etat a relevé au niveau 4 son niveau d'alerte relatif à la Suisse, invitant les Américains à "ne pas voyager" en Suisse.

Les autorités sanitaires américaines ont également demandé "d'éviter tout voyage vers la Suisse".

"Si vous devez vous rendre en Suisse, assurez-vous d'être complètement vacciné avant de voyager", indiquent les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence sanitaire des Etats-Unis, dans une notice.

"En raison de la situation actuelle en Suisse, même les voyageurs complètement vaccinés peuvent être à risque de contracter et de propager les variants du Covid-19", précise l'agence.

A l'instar d'un grand nombre de pays européens, la Suisse connaît une résurgence du nombre de cas de Covid-19 depuis l'apparition du variant Delta, avec 35.150 cas enregistrés depuis le 16 août, selon les données de l'Office fédéral suisse de santé publique.

Les Etats-Unis avaient déjà émis une notice similaire le 10 août pour la France, là aussi en raison d'une hausse du nombre de cas de Covid-19.

ASIE

Allègement des mesures sanitaires en Thaïlande grâce à une chute du nombre de cas Covid-19

La Thaïlande va assouplir toute une série de mesures sanitaires, le nombre de cas de contaminations au Covid-19 étant en baisse dans ce pays asiatique. Moins de 15.000 nouvelles infections ont été recensées mardi. Il s'agit du chiffre le plus bas depuis un mois, selon les autorités. À la mi-août, plus de 22.000 contaminations quotidiennes étaient encore enregistrées. Le Centre de crise mis en place par l'État pour gérer la pandémie a déjà annoncé des assouplissements concernant les confinements stricts dans les zones les plus touchées (rouge foncé), dont la capitale Bangkok fait partie.

À partir de mercredi, les restaurants pourront à nouveau ouvrir jusqu'à 20 heures, et le trafic aérien intérieur va pouvoir reprendre. Toutefois, un couvre-feu nocturne restera en place entre 21h00 et 4h00 du matin.

L'objectif n'est plus d'éradiquer totalement le virus, selon la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Pensom Lertsithichai, mais bien de vivre avec. "Nous préparons le pays à un retour progressif à une 'nouvelle forme de normalité', où nous apprenons à coexister avec le Covid-19 tout en poursuivant notre vie quotidienne aussi normalement que possible, et aussi sûrement que possible", a-t-elle déclaré.

Seuls 10% de la population thaïlandaise, sur un total de 70 millions d'habitants, sont actuellement entièrement vaccinés.

MOYEN-ORIENT

Nouveau record de contaminations en Israël

Israël a atteint un nouveau record de contaminations quotidiennes au SARS-Cov-2 depuis le début de la pandémie, avec près de 11.000 cas enregistrés à la veille de la rentrée scolaire, a annoncé mardi le ministère de la Santé. Au cours des dernières semaines, le nombre de cas de Covid n'a cessé d'augmenter en Israël sur fond notamment de propagation du variant Delta, plus contagieux, chez des adultes non vaccinés mais aussi chez des personnes vaccinées il y a plus de six mois, ce qui a poussé les autorités à lancer une campagne pour l'administration d'une dose de rappel du vaccin.

Lundi, les autorités avaient annoncé plus de 9.000 cas, un nombre qui est passé à 10.947 mardi (7,65% de tests positifs), dépassant ainsi le précédent record de 10.118 cas en une journée enregistré le 18 janvier dernier, selon les données du ministère de la Santé, qui a toutefois fait état d'un léger recul du nombre de cas graves à travers le pays.

AFRIQUE

Afrique du Sud: les scientifiques surveillent un nouveau variant

Des scientifiques sud-africains surveillent un nouveau variant du coronavirus possédant un taux de mutation inhabituel et dont la fréquence a graduellement augmenté ces derniers mois, a indiqué lundi l'Institut national des maladies transmissibles d'Afrique du Sud (NICD).

Le variant, connu sous le nom de C.1.2 a été signalé la semaine passée par la Plateforme de recherche, d'Innovation et de Séquençage du Kwazulu Natal (Krisp) dans une étude pas encore publiée.

Afrique: des doses de vaccins au Congo et un don français

Le Congo a reçu sa première livraison de vaccins dans le cadre du mécanisme Covax, avec la réception de plus de 300.000 doses donnés par les Etats-Unis.

Parallèlement la France va envoyer 10 millions de doses de vaccins AstraZeneca et Pfizer à l'Afrique à travers l'Union africaine (UA), a annoncé lundi l'Elysée.