Coronavirus dans le monde : la Grèce rend la vaccination obligatoire pour le personnel de santé

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Coronavirus dans le monde : la Grèce rend la vaccination obligatoire pour le personnel de santé
© REPORTERS

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4.507.823 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi mardi à la mi-journée par l'AFP à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché au monde depuis le début de la pandémie, avec 639.831 morts, devant le Brésil (580.413), l'Inde (438.560), le Mexique (258.491) et le Pérou (198.263).

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est calculé à partir des chiffres officiels.

Europe

Grèce: vaccination obligatoire pour les personnels de santé

La vaccination obligatoire pour les personnels de santé entre en vigueur mercredi en Grèce, sous peine de mise à pied pour les récalcitrants. La mesure avait été annoncée le 12 juillet lors d'une allocution du Premier ministre Kyriakos Mitsotakis. Tous les personnels de santé du pays non vaccinés sont menacés de suspension.

Quelque 10.000 professionnels non vaccinés à ce jour sont concernés par une menace de suspension dans le pays, soit 10% des effectifs totaux, selon les estimations de la Fédération nationale des travailleurs des hôpitaux publics.

Le service ambulancier devra notamment fonctionner avec 1.245 professionnels en moins, selon le journal économique Naftemporiki.

"Nous poussons le personnel de santé à se faire vacciner mais nous sommes contre la vaccination obligatoire qui pose un problème démocratique", a déclaré à l'AFP Dimitris Kourouvalakis, membre du Comité exécutif de la Fédération nationale des travailleurs des hôpitaux publics.

Cette fédération "appellera à la grève et à un rassemblement devant le ministère de la Santé en cas de suspensions", a prévenu son président, Michalis Giannakos, à l'agence de presse grecque ANA.

Nouveau variant surveillé

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) surveille un nouveau variant du coronavirus, baptisé "Mu", qui a été identifié pour la première fois en Colombie en janvier, a-t-elle indiqué dans la nuit de mardi à mercredi.

Le variant - B.1.621 d'après la nomenclature scientifique - a pour l'instant été classé comme "variant à suivre", a précisé l'OMS dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire sur l'évolution de la pandémie.

Selon l'OMS, "Mu" présente des mutations qui pourraient indiquer un risque d'"échappement immunitaire" (résistance aux vaccins), et souligne que des études supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre ses caractéristiques.

UE: 70% des adultes complètement vaccinés

L'Union européenne a atteint son objectif de 70% des adultes complètement vaccinés, a annoncé la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, mais "nous devons aller plus loin", a-t-elle estimé.

La commissaire à la Santé Stella Kyriakides a elle souligné la nécessité pour l'UE de réduire "l'écart inquiétant" des taux de vaccination entre les Etats membres.

C'est dans l'est de l'UE qu'on trouve les pays les plus en retard, aux premiers rangs desquels la Bulgarie, la Roumanie et la Lettonie.

Irlande: levée des restrictions fin octobre

La plupart des restrictions liées à l'épidémie de coronavirus en Irlande seront levées le 22 octobre, a déclaré mardi le Premier ministre irlandais Micheal Martin, annonçant une réouverture de l'économie.

M. Martin a annoncé l'assouplissement progressif des restrictions au cours du mois de septembre jusqu'à la levée de la quasi totalité des restrictions le 22 octobre, dont l'obligation de porter un masque à l'extérieur ou d'observer des mesures de distanciation sociale. Les limites sur le nombre de personnes autorisées à se rassembler dans des logements privés ou à participer à des cérémonies civiles ou religieuses seront aussi levées.

AMERIQUE

Vaccination dès trois ans au Venezuela

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a annoncé mardi une campagne de vaccination contre le Covid-19 pour les personnes âgées de 3 à 18 ans, alors que dans l'ensemble du pays moins de 12% de la population a été vaccinée.

Le gouvernement ne fournit pas régulièrement les chiffres de vaccination. Selon l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS), 3,3 millions de personnes (11,62 %) ont reçu les deux doses de vaccins administrées dans le pays: le russe Spoutnik V et le chinois Sinopharm.

Etats-Unis: appel aux réseaux sociaux contre la fraude vaccinale

Un procureur de New York a appelé mardi les plateformes de réseaux sociaux comme Facebook à agir davantage contre le trafic sur internet de faux certificats de vaccins contre le Covid, un phénomène qui inquiète aux Etats-Unis, en annonçant le démantèlement d'une cellule.

Au total, quinze personnes ont été inculpées mardi par le procureur du district de Manhattan, Cyrus Vance, dont une fournisseuse présumée de 31 ans, soupçonnée d'avoir vendu quelque 250 certificats de vaccination, environ 200 dollars pièce. Le tout via le réseau Instagram où elle était abonnée sous le nom d'@AntiVaxMomma.