Coronavirus dans le monde: plus aucune restriction au Danemark, la vaccination obligatoire dans les écoles et maisons de repos en Italie

Le point sur la pandémie dans le monde.

Coronavirus dans le monde: plus aucune restriction au Danemark, la vaccination obligatoire dans les écoles et maisons de repos en Italie
©AFP
Belga/ AFP

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4,59 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi jeudi à 10H00 GMT par l'AFP à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (654.492), devant le Brésil (585.174), l'Inde (441.749), le Mexique (265.420) et le Pérou (198.595), selon les chiffres officiels.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

Le variant Mu potentiellement préoccupant, selon l'EMA

Le variant Mu, identifié pour la première fois en Colombie en janvier, est "potentiellement préoccupant", mais il n'y a pas encore de données suggérant qu'il puisse dépasser le variant Delta en tant que souche dominante, a déclaré jeudi l'Agence européenne des médicaments (EMA).

Le variant avait été classé comme "variant à suivre" par l'OMS au début du mois de septembre.

Amérique

2/3 des travailleurs devront se faire vacciner aux Etats-Unis

Joe Biden a présenté jeudi un plan pour renforcer la lutte contre le Covid-19 aux Etats-Unis, dont la flambée est alimentée par le variant Delta, notamment en rendant obligatoire la vaccination pour des millions de salariés des secteurs publics et privés.

Le district scolaire de Los Angeles, deuxième plus important des Etats-Unis, est allé jusqu'à décider jeudi d'imposer à tous les élèves âgés d'au moins 12 ans de se faire vacciner contre le Covid-19 s'ils souhaitent fréquenter un établissement public.

Los Angeles rend obligatoire le vaccin contre le Covid pour les élèves de 12 ans et plus

Le district scolaire de Los Angeles, deuxième plus important des Etats-Unis, a décidé jeudi d'imposer à tous les élèves âgés d'au moins 12 ans de se faire vacciner contre le Covid-19 s'ils souhaitent fréquenter un établissement public. Ce vote des responsables du district concerne quelque 600.000 jeunes, une première à une telle échelle dans le pays.

Il intervient alors que le président Joe Biden a annoncé qu'il rendait obligatoire la vaccination pour environ deux tiers des travailleurs américains, notamment les employés fédéraux et les salariés des entreprises de plus de 100 personnes.

La décision du district scolaire de Los Angeles, où le port du masque est obligatoire tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, pourrait servir d'exemple à de nombreux autres. Enseignants et employés y sont déjà tenus d'être vaccinés contre le Covid-19.

La motion, adoptée à l'unanimité des six voix, prévoit que tous les enfants physiquement présents en classe devront avoir reçu une première dose de vaccin d'ici le 21 novembre, et la seconde le 19 décembre au plus tard.

Un enfant atteignant douze ans - âge minimum requis pour la vaccination contre le Covid-19 aux Etats-Unis, où elle est gratuite et disponible pour tous - disposera de trente jours pour recevoir sa première dose.

Selon les autorités sanitaires du comté de Los Angeles, environ 58% des jeunes âgés de 12 à 18 ans ont reçu au moins une dose de vaccin.

Les moins de 18 ans représentaient 27% de toutes les contaminations au Covid-19 recensées dans le comté la semaine dernière.

Le coronavirus a contaminé des millions d'Américains depuis le début de la pandémie, et fait plus de 650.000 morts, un record mondial.

Europe

Fin des restrictions au Danemark

Plus l'ombre d'un masque ni d'un pass sanitaire, les bureaux ont repris vie et les concerts rassemblent des dizaines de milliers de fans: le Danemark tourne ce vendredi entièrement la page des restrictions visant à lutter contre le Covid-19.

Introduit en mars comme corollaire de la réouverture, le "coronapas" n'était plus obligatoire que dans les boîtes de nuit depuis le 1er septembre, une exigence levée ce vendredi.

Passeport vaccinal en octobre en Ecosse

Le Parlement écossais a voté jeudi en faveur de l'introduction de certificats de vaccination contre le Covid-19 pour accéder aux discothèques et à certains événements, la nation devenant la première du Royaume-Uni à adopter une telle mesure. Elle entrera en vigueur le 1er octobre.

France: l'ex-ministre de la Santé convoquée devant la justice

L'ex-ministre française de la Santé Agnès Buzyn, qui avait démissionné mi-février 2020 au début de l'épidémie de Covid-19, est convoquée vendredi à la Cour de justice de la République (CJR) à Paris en vue d'une possible mise en examen, selon une source judiciaire.

Cette mise en cause éventuelle serait la première dans ce vaste dossier consacré à la manière dont les autorités françaises ont anticipé puis géré l'épidémie de coronavirus qui a fait au moins 115.000 morts en France, selon l'organisme Santé publique France.

Italie: perquisitions chez des activistes "anti-vaccins", l'exigence de preuve de vaccination étendue aux écoles et maisons de repos

La police italienne a perquisitionné jeudi les domiciles et ordinateurs de huit militants "anti-vaccins" incitant à l'action violente lors des manifestations contre le pass sanitaire.

Le groupe, qui communiquait via une messagerie Telegram sous le titre "les guerriers", appelait à participer massivement à une manifestation prévue en fin de semaine à Rome, mais incitait aussi ses membres à réaliser des actions violentes dans leurs lieux de résidence, selon la police.Le gouvernement italien a annoncé jeudi qu'il allait renforcer les exigences de preuve de vaccination dans les secteurs de l'éducation et des soins. Toute personne pénétrant dès le 10 octobre dans des écoles ou universités devra présenter un "pass vert" qui établit la preuve d'une vaccination, guérison ou test négatif au Covid-19.

De fait, les règles s'appliqueront aussi aux étudiants d'université mais pas aux élèves des degrés inférieurs. Il y aura des exceptions pour les personnes qui ne peuvent bénéficier de la vaccination pour des raisons médicales.

Toute personne ne pouvant présenter un pass vert dans un établissement scolaire s'exposera à une amende pouvant aller jusqu'à 1.000 euros.

Les règles seront les mêmes pour les maisons de repos ou de soins, selon cette proposition qui a reçu l'aval du cabinet jeudi.

Ces règles seront en place jusque fin décembre quand l'état d'urgence sera levé à l'échelle du pays, qui avait été le premier en Europe à être très durement frappé par la première vague pandémique.

Afin d'encourager la vaccination de la population, les Italiens doivent déjà présenter un pass vert pour entreprendre des trajets de longue distance par bus, train, vol intérieur ou ferry entre deux régions.

Asie

Le Japon renonce à accueillir la Coupe du monde des clubs de foot

Le Japon renonce à accueillir la Coupe du monde des clubs de football en décembre en raison des restrictions dues à la crise sanitaire, a indiqué jeudi la Fédération japonaise de football (JFA).

"Nous avons dû prendre la décision" de ne pas accueillir la compétition, a déclaré lors d'une conférence de presse Kiyotaka Suhara, secrétaire général de la JFA.