La mise en garde de l'OMS contre une nouvelle pandémie est légitime selon Marc Van Ranst: "C'est une réalité"

Ce vendredi, un nouveau rapport de l'OMS mettait en garde contre une éventuelle nouvelle pandémie. Et pour Marc Van Ranst, ces avertissements ont bien lieu d'être.

La mise en garde de l'OMS contre une nouvelle pandémie est légitime selon Marc Van Ranst: "C'est une réalité"
©BELGA
Ad.R.

Un groupe d'experts rassemblés par l'OMS a dévoilé ce vendredi les conclusions d'un rapport, entamé il y a un an, sur la gestion de la pandémie de coronavirus par les différents gouvernements européens. Le but de ce dossier, auquel a participé Maggie de Block, était de tirer des leçons de la crise du Covid pour éviter de répéter plus tard, en cas de nouvelle pandémie, les erreurs qui ont été commises depuis l'apparition du virus. Car les experts, qui soulignent dans le rapport "un manque flagrant de planification" dans de nombreux pays, craignent en effet que le monde soit à nouveau frappé par un virus.

Ces experts sont-ils un brin trop alarmistes? Pas du tout, selon le virologue flamand Marc Van Ranst. "Il est tout à fait normal qu'ils attirent maintenant l'attention sur ce qui se prépare", a réagi le scientifique auprès du Nieuwsblad. Il reconnaît que ces avertissements ne sont pas partagés par tous les experts, mais ils sont légitimes d'après lui. "C'est une réalité", a-t-il affirmé à propos de l'émergence d'une nouvelle pandémie, "La nature ne tient pas de calendrier pour savoir si une pandémie s'est produite récemment. Donc elle peut survenir rapidement".

Et Marc Van Ranst ne parle pas ici spécialement de l'apparition d'un virus inconnu. L'épidémie dont il parle peut très bien être une épidémie de grippe par exemple. "Dans une période où la planète n'a pas connu de grippe, une nouvelle souche peut apparaître et causer des problèmes", a-t-il expliqué.

Sur le même sujet