Coronavirus dans le monde: Bangkok va rouvrir ses portes aux vaccinés, tollé aux États-Unis contre la vaccination obligatoire

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Coronavirus dans le monde: Bangkok va rouvrir ses portes aux vaccinés, tollé aux États-Unis contre la vaccination obligatoire
©AFP

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4.602.565 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi vendredi en milieu de journée par l'AFP à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (656.412), devant le Brésil (585.846), l'Inde (442.009), le Mexique (266.150) et le Pérou (198.621), selon les chiffres officiels.

Europe

Une ex-ministre française de Santé inculpée

Une ancienne ministre française de la Santé, Agnès Buzyn, a été inculpée vendredi pour "mise en danger de la vie d'autrui" à l'issue de son audition par des magistrats de la Cour de justice de la République (CJR), qui enquête sur la gestion de l'épidémie de Covid-19, a-t-on appris du parquet général de la CJR.

Mme Buzyn, première personnalité à être mise en cause dans ce vaste dossier, a par ailleurs été placée sous le statut plus favorable de témoin assisté pour "abstention volontaire de combattre un sinistre", a précisé la même source.

Démission du ministre de Santé de Macédoine du Nord

Le ministre de la Santé de Macédoine du Nord, Venko Filipce, a présenté vendredi sa démission après l'explosion suivie d'un incendie dans une unité pour malades du Covid-19 qui a fait 14 morts dans ce petit pays des Balkans durement frappé par le coronavirus.

Manifestation contre le pass sanitaire en Lituanie

Quelques milliers de personnes se sont rassemblées à Vilnius, la capitale lituanienne, pour protester contre le pass sanitaire introduit par le gouvernement de centre-droit.

A partir de lundi, toute personne souhaitant se rendre dans les centres commerciaux, les restaurants et les salons de beauté sera obligée de détenir un pass sanitaire.

Amérique

Tollé aux Etats-Unis contre la vaccination obligatoire

Au pays des libertés individuelles, l'annonce par Joe Biden que la vaccination anti-Covid 19 sera bientôt obligatoire pour les deux tiers des travailleurs américains suscite un tollé chez les républicains, qui comptent lancer des poursuites contre le gouvernement démocrate.

"Ça ressemble fort à une dictature", ont réagi les républicains de la Chambre des représentants, alors même que le président des Etats-Unis prononçait encore son discours jeudi.

Vendredi, l'avalanche de réactions outrées de la part de conservateurs qui en appelaient à la "liberté" se déversait encore, accompagnées de menaces de poursuites.

Une étude américaine réitère l'efficacité des vaccins

Les personnes entièrement vaccinées ont 11 fois moins de chances de mourir du Covid et 10 fois moins de chances d'être hospitalisées depuis que le contagieux variant Delta est devenu la souche principale du virus aux Etats-Unis, ont annoncé vendredi les autorités sanitaires américaines.

Afrique

Sinovac lance des vaccins pour les enfants en Afrique du Sud

Le fabriquant de vaccins chinois Sinovac a lancé en Afrique du Sud une phase de tests, des vaccins Covid sur les enfants et les adolescents, qui seront menés dans cinq pays dans le monde.

Congo: vaccination bientôt obligatoire pour chauffeurs et commerçants

Les commerçants et chauffeurs de bus et de taxis au Congo, comme les personnels de santé et enseignants, devront obligatoirement se faire vacciner contre le Covid-19 d'ici fin octobre, ont décidé les autorités de Brazzaville.

Togo: les lieux de culte fermés pour un mois

Le gouvernement togolais a décidé de fermer les églises, mosquées et temples vaudou pour un mois à compter de vendredi, "face à l’inquiétante flambée de la pandémie" de Covid 19 dans le pays.

Asie

Bangkok va rouvrir au vaccinés en octobre

La Thaïlande prévoit de rouvrir Bangkok aux visiteurs vaccinés en octobre, ont annoncé vendredi les autorités, alors que le royaume cherche à sauver une industrie touristique frappée par la pandémie. Les voyageurs étrangers complètement vaccinés pourront se rendre à Bangkok et dans quatre autres provinces sans avoir à subir une quarantaine de deux semaines dans un hôtel, selon l'Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT).

Les cinq régions - dont les provinces de Chiang Mai, Chon Buri, Phetchaburi et Prachuap Khiri Khan - devraient suivre un modèle expérimental déjà en place depuis juillet sur l'île de Phuket. Les touristes concernés doivent rester dans une certaine zone pendant sept jours après leur arrivée et passer des tests de dépistage.

Plus tard en octobre, 21 autres destinations seront ajoutées à la liste, dont Chiang Rai, Sukhothai et Rayong, une destination balnéaire très prisée.

Trois autres îles thaïlandaises, Samui, Tao et Phangan ont également rouvert au tourisme, avec des restrictions légèrement plus lourdes.

Plus de 29.000 visiteurs internationaux entièrement vaccinés ont fréquenté la plage de Phuket dans le cadre de son programme expérimental, générant près de 50 millions de dollars de recettes selon le porte-parole du gouvernement, Thanakorn Wangboonkongchana.

Mais la troisième vague, la plus meurtrière en Thaïlande, ne s'est pas encore totalement calmée, et l'agence de tourisme a prévenu que les plans pourraient changer.

La Thaïlande a traversé l'année 2020 relativement épargnée par le Covid-19, enregistrant un faible nombre d'infections. Mais depuis avril, les cas ont grimpé en flèche avec l'arrivée du variant Delta, atteignant plus de 1,3 million de cas et près de 14.000 décès.

Environ 16% de la population thaïlandaise a reçu deux doses de vaccin contre le coronavirus, selon le gouvernement.