"La médecine fonctionnelle et nutritionnelle vise à prendre soin de soi davantage qu'à se soigner"

Basée sur l’alimentation et une prise en charge hormonale, la médecin fonctionnelle et nutritionnelle suscite un certain intérêt. Quelle est sa place par rapport à la médecine conventionnelle? Ses limites et dérives potentielles? Voici le point de vue du Dr Danielle Moens, médecin généraliste et responsable de la cellule Nutrition de la Société scientifique de médecine générale.

"La médecine fonctionnelle et nutritionnelle vise à prendre soin de soi davantage qu'à se soigner"
©Shutterstock, DR
Pour le Dr Danielle Moens, médecin généraliste et responsable de la cellule Nutrition de la Société scientifique de médecine générale (SSMG), la médecine fonctionnelle et nutritionnelle peut être définie comme étant avant tout une médecine préventive, mais pas exclusivement. Elle peut en effet aussi s'avérer curative. "Une médecine de qualité se doit d'anticiper - dans la mesure du possible - la maladie. Ces deux volets de la médecine ne...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet