Coronavirus dans le monde: Un pass Covid aux Pays-Bas, la France en faveur d'une 3e dose dans les maisons de retraite

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

afp

Les Pays-Bas ont annoncé mardi un allègement des restrictions liées à la pandémie de Covid-19, dont la fin de la distanciation sociale, et la mise en place d'un "pass Covid" pour entrer dans les bars, les restaurants et les festivals. Le pass, qui montrera une preuve de vaccination, de guérison du coronavirus ou d'un test négatif, sera nécessaire pour les personnes de 13 ans et plus à partir du 25 septembre, a indiqué le Premier ministre Mark Rutte.

Les taux de contamination baissent aux Pays-Bas, qui au début de la pandémie avait mis en place des restrictions parmi les plus lâches d'Europe mais les a ensuite durcies durant une seconde vague meurtrière.

"Je suis heureux d'annoncer aujourd'hui qu'à partir du 25 septembre, la distanciation sociale obligatoire de 1,50 mètre sera abandonnée", a déclaré M. Rutte lors d'une conférence de presse télévisée. "Cela signifie que plus de gens peuvent se rendre au café ou au restaurant en même temps. Cela signifie aussi que les festivals et les événements sportifs pourront à nouveau se tenir à pleine capacité".

Il a aussi souligné que les pass sanitaires étaient "déjà utilisés dans de nombreux pays" voisins.

Le port du masque de protection reste néanmoins obligatoire dans les transports publics et les aéroports, mais pas dans les trains ni sur les quais des tramways.

Vaccin: pas de 3e dose pour tous, préconise l'OMS

Injecter une 3e dose de vaccin anti-Covid à toute la population n'est pas justifié et il est préférable d'utiliser ces doses pour protéger les personnes fragiles non vaccinées, ont estimé lundi des experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de la FDA, l'agence américaine du médicament.

Confinement prolongé à Auckland

Auckland, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande, va rester confinée pour au moins une semaine supplémentaire afin de juguler la propagation du variant Delta qui est "en hausse", a annoncé lundi la Première ministre Jacinda Ardern.

Les deux millions d'habitants de la ville doivent rester chez eux à cause de l'apparition de plusieurs "cas mystérieux" qui n'ont pas encore pu être liés à des clusters, a expliqué Mme Ardern.

Le vaccin proposé aux 12-15 ans en Angleterre

L'Angleterre va proposer aux 12-15 ans de se faire vacciner contre le Covid-19 dès la semaine prochaine, a annoncé lundi soir le gouvernement, suivant l'avis rendu par les médecins-chefs des quatre nations du Royaume-Uni (Angleterre, Ecosse, Pays de Galles et Irlande du Nord).

Le programme de vaccination se fera via les établissements scolaires comme c'est déjà le cas pour d'autres vaccins, avec le consentement des parents ou responsables, selon le ministère de la Santé.

Valneva perd son unique contrat

Le gouvernement britannique a "résilié" son contrat portant sur 100 millions de doses du candidat-vaccin du laboratoire franco-autrichien Valneva contre le Covid-19, énorme déception pour ce groupe qui misait beaucoup sur cette commande, sa seule et unique à ce jour.

Londres n'a à ce stade fourni aucune explication à sa décision.

France: 3e dose dans les maisons de retraite

Le gouvernement français a lancé lundi la campagne d'injection d'une troisième dose de vaccin anti-Covid dans les maisons de retraite, mesure recommandée par les autorités sanitaires pour maintenir les défenses immunitaires des plus âgés.

Par ailleurs, un "nombre important" de cas d'échec du vaccin unidose de Janssen a été relevé en France, a indiqué lundi l'Agence du médicament (ANSM). Sur environ un million de personnes vaccinées avec Janssen, 32 cas d'infection au Covid-19 ont été signalés, soit un taux de 3,78 pour 100.000.

Syrie: flambée de nouveaux cas à Idleb

La province d'Idleb et ses environs, dans le nord de la Syrie, connaissent une flambée de cas de Covid-19 depuis mi-août, sur fond de propagation du variant Delta dans cette région en pénurie de services sanitaires, a indiqué lundi à l'AFP un responsable local.

Depuis le milieu du mois dernier, le nombre de cas a bondi pour atteindre le 6 septembre plus de 1.550 contaminations, contre 50 à 100 cas quotidiens auparavant.

Plus de 4,6 millions de morts

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4.627.854 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi lundi à 10H00 GMT par l'AFP à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (661.492), devant le Brésil (586.851), l'Inde (442.874), le Mexique (267.748) et le Pérou (198.764), selon les chiffres officiels.

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.