"Nous faisons face à une dernière vague, une sorte de 'vague de sortie', qui va toucher majoritairement les non-vaccinés"

Le biostatisticien flamand Tom Wenseleers est optimiste quant à une issue prochaine de la crise sanitaire.

"Nous faisons face à une dernière vague, une sorte de 'vague de sortie', qui va toucher majoritairement les non-vaccinés"
© Shutterstock
E.L

La crise sanitaire touche-t-elle enfin à sa fin? Selon plusieurs experts, l'omniprésence du variant delta, combinée à la levée d'un certain nombre de mesures sanitaires et à la reprise de la majorité des activités scolaires et professionnelles en présentiel, font craindre une nouvelle vague.

Pour Tom Wenseleers, biostatisticien à la KULeuven, il n'y a pas de quoi s'alarmer: le pire est derrière nous. "D'un point de vue mondial, nous sommes actuellement sur un plateau en termes de nombre de morts. Et cette courbe va bientôt commencer à redescendre", prédit l'expert flamand dans les colonnes du quotidien De Morgen.

Les nouveaux variants représentent-ils une menace?

La découverte récente de nouveaux variants, comme la souche colombienne "Mu", classifiée comme "potentiellement préoccupante" par l'OMS et l'Agence européenne des médicaments (EMA), pourrait-elle compliquer un retour à la normale?

"J'ai de bonnes nouvelles concernant Mu", rassure Tom Wenseleers. "D'après mes calculs, elle présente une capacité de croissance de 6 à 7 % par jour par rapport au variant Delta. Nous n'avons donc pas besoin de nous inquiéter à ce sujet", détaille l'expert, qui reconnaît néanmoins qu'il faudra suivre le nouveau variant sud-africain C1.2: "L'évolution de ce variant est un peu moins claire. Cette souche est la plus éloignée de la version originale de Wuhan. Mais elle semble également incapable de supplanter le variant Delta".

"Je n'ai aucune preuve pour le moment qu'il existe un variant en circulation qui soit plus infectieux ou qui présente une capacité de croissance supérieure au variant Delta", poursuit le biostatisticien. "Je pense que nous sommes au milieu de la dernière grande vague mondiale. Une sorte de 'vague de sortie', qui aura lieu principalement chez les non-vaccinés".

"Le cauchemar serait de voir apparaître un variant capable de contourner complètement l'immunité vaccinale. Mais il n'y a absolument aucune indication aujourd'hui que cela pourrait se produire dans un avenir proche", conclut l'expert, résolument optimiste.

Sur le même sujet