Vaccin pour les 5-11 ans: Pfizer/BioNTech transmettent des données à l'EMA

Les laboratoires Pfizer et BioNTech ont annoncé vendredi avoir transmis au régulateur européen des résultats d'essais cliniques de leur vaccin contre le Covid-19 chez les enfants de 5 à 11 ans en vue d'une autorisation.

Vaccin pour les 5-11 ans: Pfizer/BioNTech transmettent des données à l'EMA
©AFP
AFP

Les deux entreprises ont soumis à l'Agence européenne des médicaments (EMA) "des données en faveur d'une vaccination" de cette tranche d'âge pour laquelle aucun sérum n'a pour l'instant été autorisé.

L'alliance germano-américaine a déjà demandé une homologation aux Etats-Unis après avoir annoncé fin septembre que le vaccin était bien toléré chez ces enfants et déclenchait une réponse immunitaire "robuste", "comparable" à celle observée chez les 16 à 25 ans.

Quelque 28 millions d'enfants de 5 à 11 ans pourraient bientôt y avoir accès, avec de premières injections d'ici quelques semaines après validation des données par les autorités sanitaires.

En Europe, les laboratoires veulent amender l'autorisation de mise sur le marché conditionnelle, actuellement accordée pour les personnes de 12 ans et plus.

Les plus jeunes présentent moins de risque de développer des cas graves, mais peuvent malgré tout tomber malade et participer à la transmission du virus au sein de la population.

Les essais ont été conduits sur près de 2.300 participants de 5 à 11 ans.

Le dosage a été adapté à 10 microgrammes par injection, contre 30 microgrammes pour les groupes plus âgés.

En Israël, les enfants âgés de 5 à 11 ans risquant des complications graves liées au Covid-19 peuvent déjà être vaccinés depuis le 1er août avec Pfizer, en vertu d'une "autorisation spéciale".

Moderna mène également des essais cliniques de son propre vaccin anti-Covid sur des milliers d'enfants, dont les résultats n'ont pas encore été communiqués.