Coronavirus: des milliers de manifestants contre les mesures anti-Covid en Suisse, la Russie enregistre plus de 1.000 morts en 24H pour la première fois

Le point sur la pandémie dans le monde.

Coronavirus: des milliers de manifestants contre les mesures anti-Covid en Suisse, la Russie enregistre plus de 1.000 morts en 24H pour la première fois
©AFP
ATS

Europe

Suisse: des milliers de manifestants dans plusieurs villes contre les mesures anti-Covid

Des milliers de personnes ont à nouveau défilé contre les mesures anti-Covid samedi en Suisse, notamment à Lausanne, Baden et Rapperswil-Jona. À Berne, une contre-manifestation de gauche était au programme. Les rassemblements se sont déroulés sans heurt. Entre 800 et 1.000 personnes ont battu le pavé à Lausanne (ouest) pour dire "non au pass sanitaire et à la restriction de [leurs] libertés". Un cortège hétéroclite et familial a cheminé au centre-ville, sans incident. "Liberté" ont scandé les manifestants, sans masque, entre deux coups de sifflets. Arborant des pancartes barrées de slogans tels que "Le pass....aux sanitaires" ou encore "Pour votre sécurité, vous n'aurez plus de liberté", les manifestants dénonçaient notamment la "surveillance de masse".

À Rapperswil-Jona (nord), près de 3.000 personnes ont défilé jusqu'à un parking à côté de la patinoire locale, où des discours ont été prononcés. L'organisateur "Aktionsbündnis Urkantone" ("Alliance en action des cantons originels") avait annoncé que le rassemblement durerait jusqu'au soir.

À Baden (nord), ils étaient 1.500, selon la police, à manifester contre les mesures prises par les autorités". Le cortège était autorisé et n'a pas donné lieu à des violences, a précisé la police. La plupart des manifestants ne portaient pas de masques, a constaté sur place un journaliste de l'agence Keystone-ATS.

Dans la capitale fédérale, ce sont quelque 300 personnes de la nouvellement créée "Alliance solidaire de Berne" qui se sont rassemblées samedi après-midi sous le slogan "Solidaires pour sortir de la crise - solidaires contre la droite". La plupart des participantes et participants portaient un masque. Le groupement de gauche entendait lancer un signal contre les manifestations du mois passé, marquées à leurs yeux par l'extrême droite. Si la manifestation n'était pas autorisée, elle a été encadrée par la police, qui n'a pas eu à intervenir.

Coronavirus: des milliers de manifestants contre les mesures anti-Covid en Suisse, la Russie enregistre plus de 1.000 morts en 24H pour la première fois
©AFP

La Russie enregistre plus de 1.000 morts en 24H pour la première fois

La Russie a enregistré samedi 1.002 décès du Covid-19 en 24 heures, dépassant pour la première fois la barre des 1.000 décès quotidiens depuis le début de la pandémie, alors que la campagne de vaccination du pays est au point mort. Le décompte officiel du gouvernement fait état de 1.002 décès et de 33.208 nouvelles contaminations, ce qui constitue un record pour les décès et les nouveaux cas enregistrés pour le troisième jour consécutif.

Cette flambée intervient alors que 31% seulement des Russes sont pleinement vaccinés, selon le site web spécialisé Gogov samedi, sur fond de défiance de la population et alors que la Russie est le pays le plus durement touché en Europe par le virus.

Le virus se répand alors que les restrictions sanitaires gouvernementales sont limitées, même si plusieurs régions ont ré-introduit l'obligation de présenter des QR codes pour accéder à des lieux publics.

Le Kremlin, soucieux de préserver l'économie, s'est refusé à mettre en place des restrictions d'importance à l'échelle nationale, tout en jugeant "inadmissible" le faible taux de vaccination anti-Covid.

"Notre mission principale est de trouver le juste milieu entre briser les chaînes de contamination (...) et maintenir les conditions pour permettre à l'économie de tourner et aux gens de continuer à gagner de l'argent", a déclaré lundi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Le Danemark va proposer une dose de rappel à tous les vaccinés

Au Danemark, où les restrictions pour lutter contre la pandémie ont été levées début septembre, les autorités sanitaires vont proposer à tous une troisième dose de vaccin anti-Covid, a indiqué le ministre de la Santé.

GB: tests antigéniques pour les voyageurs

Les voyageurs vaccinés contre le coronavirus arrivant en Angleterre pourront à partir du 24 octobre effectuer au deuxième jour après leur arrivée un test antigénique, moins coûteux et plus rapide qu'un test PCR, a annoncé le gouvernement britannique.

Cette mesure entre en vigueur à temps pour la semaine des vacances scolaires d'automne, qui commence le 25 octobre. Elle exclut néanmoins les passagers en provenance des pays classés à risque, figurant sur la liste rouge.

France: les tests désormais payants pour les non vaccinés

Les tests de dépistage du Covid-19 sont devenus payants vendredi pour les Français non vaccinés, qui semblaient s'accommoder de cette nouvelle règle devant les pharmacies.

Les tests dits de "confort" resteront toutefois gratuits dans les territoires français ultramarins en état d'urgence sanitaire, dont les Antilles, la Guyane et Mayotte.

Italie: mobilisation pacifique contre le pass sanitaire

Des milliers d'opposants à l'obligation du pass sanitaire pour travailler, entrée en vigueur vendredi en Italie, se sont mobilisés à travers le pays pour manifester et bloquer l'entrée des ports ou des entrepôts, sans incidents majeurs à déplorer après les violences du week-end dernier.

Amérique

USA: prochaine levée des restrictions d'entrée pour les vaccinés

Après plus de dix-huit mois de fermeture des frontières, les Etats-Unis les rouvriront le 8 novembre aux millions de voyageurs qui ne pouvaient plus les franchir à cause de la pandémie, mais à condition qu'ils soient vaccinés.

A Chicago, épreuve de force entre mairie et police autour du vaccin

Entre la maire et la police de Chicago, le bras de fer est engagé: jusqu'à la moitié des policiers de la ville pourraient être placés en congé sans solde au cas où ils refuseraient de révéler s'ils ont été vaccinés contre le Covid-19, au moment où la ville bat des records de criminalité.