Les annonces autour d’une "baisse d’efficacité des vaccins" sont-elles réellement préoccupantes ?

Une légère diminution de l’efficacité des vaccins a été constatée au fil des mois en population générale, mais la protection reste encore élevée. Pour l’heure, la préconisation d’une dose de rappel ne concerne qu’une certaine catégorie de personnes.

Les annonces autour d’une "baisse d’efficacité des vaccins" sont-elles réellement préoccupantes ?
©AFP
Florian Gouthière, pour Libération
Selon des données israéliennes diffusées fin juillet, les personnes vaccinées l'hiver dernier étaient beaucoup plus nombreuses à développer un Covid grave que les vaccinés du printemps. Quelques commentateurs ont cru pouvoir en déduire une baisse drastique de l'efficacité vaccinale en seulement quelques mois, de plus de 90% à près de 50%. Plusieurs journaux ont rapidement alerté sur le fait que la comparaison n'avait, en réalité, pas grand sens : les primo-vaccinés comptaient parmi eux les personnes les plus à risque,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet