Coronavirus dans le monde: plus de 44.000 décès liés au Covid en septembre en Russie

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Coronavirus dans le monde: plus de 44.000 décès liés au Covid en septembre en Russie
©AFP
AFP

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Russie: plus de 44.000 décès liés au Covid en septembre

La Russie a enregistré 44.265 décès liés au Covid-19 en septembre, a annoncé vendredi l'agence des statistiques Rosstat, un chiffre presque deux fois supérieur à celui établi par le gouvernement pendant la même période.

Le bilan total de la pandémie en Russie s'établissait à près de 450.000 morts fin septembre, selon Rosstat, qui a une définition plus large des décès liés au virus.

D'après ce bilan, la Russie est le quatrième pays le plus meurtri au monde, après les Etats-Unis, le Brésil et l'Inde.

Le décompte du gouvernement, qui repose sur une définition très restrictive des décès, a lui fait état de 24.031 morts dus à la pandémie en septembre. En tout, selon cette source, 236.220 personnes sont mortes du Covid-19 en Russie depuis le début de l'épidémie, soit environ moitié moins que celui établi par Rosstat.

Le mois le plus meurtrier depuis le début de la pandémie en Russie a été juillet de cette année, avec 50.421 morts selon Rosstat.

Depuis la fin de l'été, la Russie ne cesse de battre ses records de morts et de contaminations quotidiennes, alors qu'à peine un tiers de la population, méfiante, est complètement vaccinée.

Après un confinement strict au printemps 2020, les autorités ont refusé de reconfiner, malgré de nouvelles vagues épidémiques, afin de limiter les pertes économiques.

Jeudi, les pouvoirs publics se sont toutefois résignés à fermer pour onze jours à Moscou les services "non-essentiels" (restaurants, lieux de loisir, magasins non-alimentaires) pour tenter d'endiguer le virus.

A l'échelle nationale, le président Vladimir Poutine a ordonné une semaine chômée du 30 octobre au 7 novembre pour limiter l'hécatombe.

France: la reprise épidémique se confirme

"La reprise épidémique se confirme" en France et commence à se ressentir à l'hôpital, a souligné vendredi l'agence sanitaire Santé publique France dans son point hebdomadaire.

"Au niveau national, le taux d'incidence était de nouveau en augmentation (+14%)" pour la semaine du 18 octobre, lors de laquelle il se montait à 55 nouveaux cas pour 100.000 habitants, c'est-à-dire plus que le seuil d'alerte de 50.

Le Sénat français, dominé par l'opposition de droite, a refusé jeudi d'étendre jusqu'au 31 juillet 2022 le recours au "pass sanitaire" contre l'épidémie de coronavirus, engageant un bras de fer avec la majorité du président Emmanuel Macron.

Par 158 voix contre 106, les sénateurs ont décidé de n'étendre le "pass sanitaire" que jusqu'au 28 février. Députés et sénateurs tenteront de s'accorder la semaine prochaine sur une version commune.

L'économie française a enregistré au troisième trimestre l'un de ses meilleurs taux de croissance en un demi-siècle, à 3%, lui permettant de quasiment revenir au niveau d'avant-crise.

Beau résultat également en Autriche grâce à l'assouplissement des restrictions sanitaires. De juillet à septembre, le PIB a augmenté de 3,3% par rapport aux trois mois précédents.

Chine: des centaines de vols annulés

Les aéroports de Pékin ont annulé vendredi des centaines de vols et les conditions de déplacement ont été renforcées à travers la Chine pour lutter contre l'apparition de foyers épidémiques de Covid-19.

Une dizaine de régions font face à des flambées sporadiques, ce qui a conduit les autorités à assigner des millions d'habitants à domicile, à intensifier les dépistages et à restreindre les déplacements entre les provinces.

Le nombre de cas de Covid demeure cependant largement inférieur à ceux enregistrés dans la plupart des pays. Ainsi, vendredi, 48 personnes ont été testées positives, ce qui porte à 250 le nombre total de cas recensés cette semaine.

Afrique du sud: vaccination près des bureaux de vote

Un millier de centres de vaccination vont être installés près de bureaux de votes lundi en Afrique du sud, où les habitants sont appelés aux urnes pour des élections locales, a annoncé vendredi le ministre de la Santé.

La Commission électorale du pays le plus touché du continent par la pandémie avait tenté de reporter les élections municipales mais la Cour constitutionnelle a maintenu le vote au 1er novembre.

Ouganda: réouverture des écoles en janvier

Les écoles en Ouganda, fermées depuis mars 2020 en raison de la pandémie, rouvriront en janvier 2022 quel que soit le taux de vaccination dans le pays, a annoncé le président Yoweri Museveni.

Privées de revenus, certaines écoles se sont transformées en hôtels ou en restaurants et des enseignants ont changé de métier pour pouvoir subvenir aux besoins de leurs familles.

Plus de 4,97 millions de morts

La pandémie a fait au moins 4.979.103 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi à 10H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 743.362 morts, suivis du Brésil (607.068), de l'Inde (457.191), du Mexique (287.631) et de la Russie (236.220).

Ces chiffres se fondent sur les bilans officiels quotidiens de chaque pays, excluant les révisions à la hausse réalisées a posteriori par certains organismes statistiques. En prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, l'OMS estime que le bilan global de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

Sur le même sujet