Pfizer demande aux Etats-Unis d'autoriser une 3e dose du vaccin pour tous les adultes

Les laboratoires Pfizer et BioNTech ont annoncé mardi avoir formellement déposé un dossier demandant à l'Agence américaine des médicaments, la FDA, d'autoriser une troisième dose de leur vaccin anti-Covid pour toutes les personnes de plus de 18 ans.

Pfizer demande aux Etats-Unis d'autoriser une 3e dose du vaccin pour tous les adultes
©AFP

Les deux entreprises ont publié en octobre les résultats d'un essai clinique réalisé sur 10.000 personnes montrant qu'une dose de rappel du vaccin était efficace à 95,6% contre les formes symptomatiques de la maladie.

Sur la base de cette étude, elles ont demandé à la FDA d'amender l'autorisation en urgence qui leur permet actuellement de distribuer une troisième dose à toutes les personnes âgées de plus de 65 ans ainsi qu'aux adultes âgés de 18 à 64 ans risquant de développer une forme grave de la maladie ou fortement exposés au virus en raison de leur travail.

Plusieurs autres pays ont déjà autorisé l'administration d'une dose de rappel contre le coronavirus pour stimuler l'immunité des personnes vaccinées, qui semble baisser après plusieurs mois, selon certaines études.

En Europe, l'Agence des Médicaments (EMA) a approuvé début octobre le principe d'une troisième dose de Pfizer/Biontech pour les plus de 18 ans, laissant aux Etats le choix plus précis des populations éligibles.

Ainsi en France sont éligibles les résidents des maisons de retraite, les personnes de plus de 65 ans et les personnes à très haut risque de forme grave (présentant des comorbidités, immunodéprimées...). Depuis début octobre sont aussi concernés les professionnels de santé, les pompiers, les proches de personnes immunodéprimées et à partir de décembre, ce sera aussi le cas des plus de 50 ans.

Sur le même sujet