Coronavirus dans le monde: plus de 5 millions de morts, suspension de l'obligation vaccinale pour les employés aux USA

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Coronavirus dans le monde: plus de 5 millions de morts, suspension de l'obligation vaccinale pour les employés aux USA
©AFP
AFP/Belga

La pandémie a fait plus de 5,088 millions de morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan calculé samedi vers 16H00 GMT par l'AFP à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (762.521), devant le Brésil (610.491), l'Inde (463.245), le Mexique (290.872) et la Russie (254.167)

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est officiellement établi.

Le Maroc renforce les contrôles à ses frontières

Le Maroc, important pays touristique, a décidé samedi de renforcer les contrôles à ses frontières en raison de la hausse des cas de contaminations au Covid-19 en Europe, selon un communiqué officiel. En raison de "l'augmentation des cas de contaminations dans le voisinage européen du Maroc, les autorités marocaines ont décidé de renforcer le dispositif de contrôle pour l'accès au territoire national", indique un communiqué du Comité interministériel de suivi du Covid.

Ainsi, outre la présentation du pass sanitaire obligatoire et de tests PCR négatifs, il sera procédé à l'arrivée au Maroc à un double contrôle, par caméras thermiques et thermomètres, ainsi que par tests antigéniques, détaille le communiqué.

Ces mesures concernent toutes les personnes en provenance des pays dits de "la liste B", soit la France et la plupart des pays de l'Union européenne ainsi que le Royaume-Uni, selon la dernière actualisation du ministère des Affaires étrangères. La Belgique figure actuellement sur la liste A.

Tout passager testé positif à l'arrivée sera renvoyé immédiatement dans son pays d'origine, à la charge de la compagnie de transport aérien ou maritime, à l'exception des résidents permanents au Maroc, est-il précisé.

Le mois dernier, les autorités marocaines ont suspendu les vols depuis et vers l'Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Russie à cause de l'évolution de la situation sanitaire dans ces quatre pays.

La courbe des contaminations et des décès décroît régulièrement dans ce pays d'Afrique du Nord depuis le début de l'automne.

Le gouvernement a annoncé mardi la levée du couvre-feu national en vigueur depuis les premiers mois de la pandémie en 2020 à la suite de "l'amélioration de la situation épidémiologique" dans le royaume.

En revanche, le pass vaccinal anti-Covid, lancé le 21 octobre, reste obligatoire pour voyager à l'étranger et accéder à tous les lieux clos.

Si une large majorité de la population participe à la campagne de vaccination, le caractère obligatoire du pass soulève des protestations dans la rue et sur les réseaux sociaux.

Le Vietnam accueille ses premiers touristes

Les premiers touristes étrangers sont arrivés samedi au Vietnam après vingt mois de fermeture des frontières pour cause de pandémie. Pour entrer dans le pays, il est nécessaire de présenter un certificat de vaccination et un test négatif réalisé avant le départ.

Le Vietnam, qui cherche désespérément à relancer son économie ravagée par des mois de confinements, va rouvrir le 20 novembre l'île touristique de Phu Quoc aux étrangers.

Allemagne: appel à un "effort national"

Angela Merkel a appelé samedi à "un effort national" pour endiguer la quatrième vague épidémique en Allemagne, appelant notamment les derniers réfractaires à se faire vacciner.

La chancelière sortante a jugé "urgent" que gouvernement fédéral et régions adoptent "une approche unifiée", et notamment une "valeur seuil" à partir de laquelle des mesures supplémentaires doivent être prises.

JO-Pékin: une installation majeure limitée à 20% de sa capacité

Une des installations majeures des Jeux olympiques d'hiver de Pékin 2022 verra sa jauge de spectateurs limitée à un cinquième de sa capacité totale en raison des craintes de propagation du nouveau coronavirus, ont rapporté samedi les médias officiels.

Le Centre national de natation de Pékin, qui doit accueillir les épreuves de curling, n'accueillera "pas plus de 1.000 personnes", soit 20% de sa capacité.

USA: suspension de l'obligation vaccinale pour les employés

Une cour fédérale américaine a confirmé vendredi la suspension de l'obligation vaccinale pour les employés de grandes entreprises, mesure voulue par l'administration Biden.

Le texte suspendu laissait à l'employeur le soin de prendre les mesures qu'il jugeait adéquates, y compris disciplinaires, contre les réfractaires au vaccin et aux tests réguliers. Mais au pays des libertés individuelles, cette version américaine du pass sanitaire a provoqué un tollé dans l'opposition républicaine.

Pas d'impact de la pandémie sur les futures commandes d'avions, selon Airbus

La pandémie de Covid-19 n'aura pas d'impact à long terme sur le besoin d'avions neufs, estimé à 39.000 appareils sur les 20 prochaines années, selon Airbus qui table sur le remplacement des flottes par des avions émettant moins de CO2.

Le besoin est évalué à 39.020 avions passagers et cargo neufs d'ici 2040, portant la flotte mondiale à 46.720 appareils, a indiqué le directeur commercial de l'avionneur européen Christian Scherer avant l'ouverture dimanche du salon aéronautique de Dubaï.

New Delhi ferme ses écoles pour une semaine en raison de la pollution

New Delhi a ordonné samedi la fermeture des écoles pour une semaine, en raison de la pollution atmosphérique qui a atteint des niveaux alarmants ces derniers jours. "À partir de lundi, les écoles seront fermées pour que les enfants n'aient pas à respirer de l'air pollué", a déclaré à la presse le ministre en chef de la capitale indienne, Arvind Kejriwal.

Les fonctionnaires doivent télétravailler, et les entreprises privées ont été invitées à le faire autant que possible.

Les travaux de construction seront arrêtés durant quatre jours, à partir de dimanche, pour cesser les émissions polluantes depuis des sites en plein air.

Vendredi, les niveaux de pollution à New Delhi se situaient également dans la zone "sévère", ce qui a conduit le Conseil central de contrôle de la pollution à lancer une alerte sanitaire imminente.

L'incinération des déchets agricoles dans les États voisins de New Delhi se poursuit malgré une interdiction de la Cour suprême.

Peuplée de 20 millions d'habitants, la capitale indienne est la plus polluée au monde selon un rapport de l'organisation suisse IQAir publiée en 2020, en raison de ses usines, de son trafic et des feux agricoles allumés chaque hiver.