Pourquoi certaines personnes ne fument que quand elles boivent de l'alcool?

Comprendre le phénomène permet de le neutraliser.

Pourquoi certaines personnes ne fument que quand elles boivent de l'alcool?
©shutterstock
J.F.

Vous avez sans doute déjà vu l'un(e) de vos ami(e)s non fumeur se mettre à fumer lorsqu'il buvait un verre d'alcool. C'est assez courant chez les jeunes qui participent à des soirées. Pourtant, boire et fumer sont mauvais pour la santé et engendrent toutes les conséquences négatives que l'on connait. Alors, pourquoi certains sont tentés de fumer uniquement lorsqu'ils boivent? Est-ce uniquement dû à l'effet de groupe? Slate.fr, via sa rubrique "L'explication" a fourni une réponse scientifique à cette question. En réalité, cela repose sur deux phénomènes bien particuliers.

Premièrement, boire et fumer actionnent tous les deux le système de "récompense". Pour rappel, ce circuit active des zones précises du cerveau et libère de la dopamine, l'hormone du bonheur. Inutile de dire que combiner les deux a donc un effet encore plus fort.

Deuxièmement, et c'est beaucoup plus sournois, les effets des deux substances s'auto-alimentent. Boire a en effet tendance à faire somnoler, tandis que la nicotine a tendance à redynamiser. Une étude réalisée en 2015 par des chercheurs du Missouri et publiée dans le Journal of Neurochemistry en est venue à cette conclusion après avoir administré de l'alcool et de la nicotine à des rats. Certaines personnes, lorsqu'elles se sentent fatiguées, auraient alors le très mauvais réflexe de se mettre à fumer pour "se réveiller".

Malheureusement, une fois que l'habitude est prise, il est très difficile d'en changer, même pour les non fumeurs. Etant donné que les deux comportements sont imbriqués, la meilleure façon de diminuer l'un est de limiter la consommation de l'autre. Cela n'aura que des conséquences positives sur votre santé!

Sur le même sujet