Non, les vaccins contre le Covid-19 ne sont pas reconnus comme "hautement toxiques" par les autorités japonaises

Le ministère de la Santé japonais a récemment classé les myocardites et péricardites comme effets secondaires graves possibles des vaccins ARN contre le coronavirus. Bien que très rare, le lien entre les vaccins ARN et ces maladies est connu et documenté.

Non, les vaccins contre le Covid-19 ne sont pas reconnus comme "hautement toxiques" par les autorités japonaises
©R. Batista
Achille Dupas (St.)
Des extraits d'émissions télévisées japonaises ont été massivement partagés sur les réseaux sociaux, ces derniers jours, avec des légendes affirmant que le gouvernement japonais établissait un lien clair entre des risques d'inflammation du muscle ou de la membrane du coeur (myocardite et péricardite) et les vaccins...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet