Est-il vrai, comme l’affirme un épidémiologiste français, qu’omicron touche davantage les vaccinés que les non-vaccinés ?

Dans un tweet citant des chiffres émanant du Danemark, l’épidémiologiste français explique que le variant «sélectionne les vaccinés».

Est-il vrai, comme l’affirme un épidémiologiste français, qu’omicron touche davantage les vaccinés que les non-vaccinés ?
©AFP
Luc Peillon, pour Libération
Dans un tweet publié le 14 décembre, Martin Blachier relayait les chiffres des autorités sanitaires danoises à propos du variant omicron. L'épidémiologiste français, régulièrement invité sur les plateaux télévisés, cite trois pourcentages (sans bien expliciter...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet