"Les étudiants prennent de mauvaises habitudes qui risquent de leur provoquer des douleurs plus tard"

Une étude s'est intéressée aux douleurs provoquées par les mauvaises postures adoptées par les étudiants lorsqu'ils sont sur leur smartphone, leur ordinateur portable ou leur tablette.

"Les étudiants prennent de mauvaises habitudes qui risquent de leur provoquer des douleurs plus tard"
©shutterstock

La plupart des gens passent de plus en plus de temps devant leur ordinateur portable, leur tablette ou leur smartphone. Mais c'est encore plus notable chez les étudiants qui utilisent ces technologies à la fois dans le cadre de leurs cours, mais aussi pour leurs loisirs.

Récemment, une étude menée par des chercheurs de l'Université A&M du Texas (Etats-Unis) s'est intéressée aux conséquences de l'utilisation de ces gadgets sur la santé. Il en ressort que la mauvaise posture adoptée par les jeunes ainsi que leur niveau de stress engendrent souvent des douleurs musculaires.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont mené des sondages en ligne sur 631 étudiants à l'université. Les jeunes devaient répondre à des questions liées aux appareils qu'ils utilisaient mais également à la posture qu'ils adoptaient lorsqu'ils le faisaient.

En conclusion, il apparaît que le smartphone est le gadget le plus utilisé par les étudiants, suivi de près par l'ordinateur portable. En moyenne, les étudiants interrogés déclarent passer plus de 4h par jour rien que sur leur smartphone. "Quand nous avons débuté cette étude, il y a quelques années, c'est parce que nous avions remarqué que les étudiants étaient de gros utilisateurs de smartphones", explique Mark Benden, chef du département de santé à l'Université A&M du Texas. "Aujourd'hui, les niveaux qui nous inquiétaient chez les étudiants universitaires sont observés chez les personnes de 40 ans. Et les étudiants ont, eux, atteint des niveaux encore plus élevés."

Qu'est-ce qui cause les douleurs?

Si passer autant de temps devant les écrans est un problème en soi, les jeunes le font en plus dans des postures qui leur causent des douleurs, principalement dans le bas du dos et dans la nuque. De par leur portabilité, ces technologies peuvent en effet être utilisées partout, ce qui veut dire dans un canapé, sur un lit... Des postures tout sauf ergonomiques. Les mauvaises postures particulièrement pointées du doigt sont d'ailleurs : 1° être affalé sur son canapé (sans soutien du dos) 2° avoir la nuque trop baissée 3° trop incliner ses poignets. Si chacune de ces postures est mauvaise en soi, le stress ressenti par les étudiants augmente encore les douleurs, surtout dans la nuque et les épaules.

Que faire pour soulager les douleurs?

Dans notre article consacré à ce sujet, nous vous avions présenté plusieurs conseils pour adopter une bonne position en étudiant. En plus de cela, il est conseillé de faire des pauses régulières pour se dégourdir les jambes et étirer ses muscles. Selon l'étude, passer beaucoup de temps devant un écran sans faire de pause contribue en effet à augmenter la douleur déjà ressentie.

"Les étudiants prennent des habitudes à l'université qu'ils risquent de poursuivre à l'âge adulte, surtout s'ils sont en télétravail. Nous devons régler ce problème ou cela pourrait avoir des effets négatifs sur toute une génération", a conclu Mark Benden.