Coronavirus dans le monde: l'Islande prévoit la levée progressive des restrictions d'ici mi-mars

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Coronavirus dans le monde: l'Islande prévoit la levée progressive des restrictions d'ici mi-mars
©AP

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 5.625.889 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi.

En valeur absolue, les pays qui ont enregistré le plus de morts sont les Etats-Unis avec 878.325 décès, le Brésil (625.085), l'Inde (491.700) et la Russie (328.770).

L'Organisation mondiale de la santé estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

Europe

L'Islande prévoit la levée progressive des restrictions d'ici mi-mars

L'Islande prévoit la levée de toutes ses restrictions liées au Covid-19 d'ici mi-mars, point d'orgue d'un plan d'assouplissement en trois étapes présenté vendredi par le gouvernement. "Il y a de vrais changements dans notre lutte contre l'épidémie, à la fois parce que le virus lui-même a changé et grâce à une bonne couverture vaccinale", a expliqué la Première ministre Katrin Jakobsdottir lors d'une conférence de presse.

A partir de vendredi minuit, la jauge des rassemblements publics va passer de 10 à 50 personnes et les bars et boîtes de nuit - fermés depuis deux semaines - pourront rouvrir jusqu'à minuit, comme les restaurants.

Les piscines, salles de sport et stations de ski pourront également accueillir jusqu'à 75% de leur capacité maximale (contre 50% auparavant) et la règle de distanciation sociale sera ramenée à un mètre au lieu de deux.

Ces mesures auront cours jusqu'au 24 février, date à laquelle la deuxième étape devrait prendre effet.

A cette date, la jauge pour les rassemblements publics passera à 200 personnes tandis que les piscines, salles de sport et stations de ski pourront de nouveau fonctionner normalement. Dans le même temps, les règles de quarantaine et d'isolement seront abandonnées.

"Au cours de la levée des mesures, on peut s'attendre à ce que le nombre d'infections domestiques augmente temporairement, ce qui peut à la fois avoir pour effet d'augmenter le nombre de ceux qui tombent gravement malades, mais aussi perturber les opérations de nombreuses entreprises", prévient le gouvernement dans un communiqué.

Les autorités islandaises entendent ensuite lever toutes les restrictions domestiques d'ici le 14 mars, sous réserve qu'aucune nouvelle souche du virus ne soit découverte - ni d'augmentation des cas graves mettant le système de santé sous pression.

Depuis le début de la pandémie, l'Islande, où quelque 80% des habitants de plus de cinq ans sont vaccinés et 52% des plus de 16 ans ont déjà reçu une troisième dose, a enregistré 64.486 cas confirmés et 46 décès liés à la pandémie de coronavirus.

L'île, qui dénombre environ 1.300 nouvelles infections quotidiennes ces dernières semaines, avait déjà annoncé mardi un important assouplissement de ses règles de quarantaine.

La Finlande amorce la levée progressive des restrictions sanitaires

Le gouvernement finlandais a annoncé jeudi que certaines des restrictions liées au coronavirus seraient levées plus tôt que prévu, alors que la pression sur le système de santé diminue malgré la vague Omicron qui balaie le continent européen. "La charge qui pèse sur les hôpitaux reste élevée, mais les cas les plus graves sont en baisse et la situation s'est améliorée dans le domaine des soins intensifs", a écrit la ministre de la Santé, Hanna Sarkkinen, dans un communiqué publié sur Twitter.

A partir du 1er février, les restrictions concernant les événements culturels et sportifs et les entreprises à faible risque seront allégées.

Dès le début du mois prochain, les restaurants pourront rester ouverts jusqu'à 21 heures, soit trois heures de plus que ce qui est actuellement autorisé, a déclaré le gouvernement dans un communiqué.

Les bars devront toujours fermer à 18 heures et cesser de servir de l'alcool à 17 heures.

La nation nordique de 5,5 millions d'habitants a maintenu des taux d'incidence parmi les plus bas de l'Union européenne tout au long de la pandémie, mais le nombre d'infections a augmenté ces dernières semaines en raison du variant Omicron.

Le 18 janvier, le gouvernement finlandais avait étendu une série de mesures sanitaires introduites en décembre, notamment la réduction des heures d'ouverture des restaurants et des bars ainsi que la limitation des rassemblements publics, qui devaient à l'origine demeurer en place jusqu'à la mi-février.

La Finlande a enregistré 52.000 nouveaux cas de Covid-19 la semaine dernière, contre 57.000 la semaine précédente, selon le bilan officiel, tandis que le nombre de patients atteints du virus en soins intensifs avait diminué dans tout le pays.

Depuis le début de la pandémie, la Finlande a enregistré 470.665 cas confirmés et 1.973 décès.

Suède: pas de vaccination générale pour les 5-11 ans

La Suède a choisi de ne pas recommander la vaccination des 5-11 ans contre le Covid-19, sauf pour les enfants à risque.

Plus de 130.000 morts en France

Le seuil des 130.000 décès liés au Covid-19 a été franchi jeudi en France, moins de deux ans après le début de l'épidémie, selon les chiffres de Santé publique France, qui a encore recensé près de 400.000 nouveaux cas en 24 heures.

Le compteur macabre continue de tourner: depuis le début de l'épidémie, 130.015 personnes infectées par le Covid-19 sont mortes à l'hôpital, en maison de retraite ou dans d'autres établissements médico-sociaux. Soit 268 de plus que la veille.

Dans le même temps, le virus circule toujours largement, avec 392.168 nouvelles contaminations. Sur les sept derniers jours, la moyenne quotidienne s'établit à plus de 360.000 cas.

Levée des restrictions en Angleterre

Au Royaume-Uni, l'Angleterre a abandonné jeudi la quasi-totalité des dernières restrictions en vigueur contre le Covid-19, avec lequel, espère le gouvernement, la population va s'habituer à vivre comme elle le fait avec la grippe.

Ce vent de liberté visant à remplacer les obligations légales par "des conseils ou recommandations" tombe à point pour le Premier ministre Boris Johnson, plus que jamais fragilisé par le scandale de fêtes organisées à Downing Street au mépris des règles sanitaires.

L'agence européenne approuve la pilule Pfizer

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé la pilule anti-Covid du fabricant Pfizer commercialisée sous le nom de Paxlovid, qui doit devenir le premier traitement antiviral oral contre la maladie autorisé dans l'Union européenne.

Le régulateur a recommandé "d'autoriser Paxlovid pour le traitement du Covid-19 chez les adultes qui n'ont pas besoin d'oxygène supplémentaire et qui présentent un risque accru que la maladie devienne grave".

Amérique

Washington demande à Pékin d'alléger ses restrictions pour les diplomates

Les Etats-Unis ont fait état jeudi d'efforts diplomatiques pour convaincre la Chine de relâcher ses règles anti-Covid draconiennes pour les diplomates, estimant qu'elles allaient à l'encontre des normes internationales.

La Chine, qui a mis en place une politique "zéro Covid", impose des quarantaines obligatoires d'au moins 14 jours aux passagers en provenance de l'étranger, et multiplie les confinements localisés.

Afrique

Le Maroc rouvre son espace aérien

Le gouvernement marocain a décidé de rouvrir à compter du 7 février l'espace aérien aux vols au départ et à destination du pays, après plus de deux mois de fermeture, selon un communiqué diffusé jeudi soir par l'agence MAP.

Par ailleurs le Maroc a lancé la construction d'une usine de fabrication de vaccins anti-Covid, qui doit démarrer sa production en juillet prochain et assurer l'autosuffisance vaccinale du royaume, a également indiqué jeudi l'agence de presse marocaine.

Asie

Hong Kong allège ses quarantaines

Hong Kong a annoncé que la quarantaine obligatoire à l'hôtel pour les voyageurs en provenance de l'étranger, l'une des plus longues au monde, sera réduite de trois à deux semaines à partir du 5 février.

New Delhi: fin du couvre-feu

La capitale de l'Inde a annoncé jeudi un assouplissement des restrictions liées au Covid-19 et la fin du couvre-feu imposé le week-end depuis début janvier, après un ralentissement des cas positifs dans le pays.

Sur le même sujet