Coronavirus: les Etats-Unis assouplissent leurs recommandations sur le masque, Omicron se propage dans les prisons à Hong Kong

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Coronavirus: les Etats-Unis assouplissent leurs recommandations sur le masque, Omicron se propage dans les prisons à Hong Kong
©Shutterstock

La pandémie a fait officiellement au moins 5.925.534 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi en milieu de journée.

L'Asie est la seule région qui voit sa situation se détériorer cette semaine, avec 20% de contaminations en plus par rapport à la semaine précédente.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (947.338), devant le Brésil (648.160), l'Inde (513.226) et la Russie (349.365).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est officiellement établi.

Masque: les Etats-Unis assouplissent leurs recommandations

Les autorités sanitaires américaines ont largement assoupli vendredi leurs recommandations sur le port du masque, qui ne sera ainsi plus conseillé en intérieur pour une majorité d'habitants du pays, y compris dans de nombreuses écoles.

"Nous nous trouvons désormais dans une bien meilleure situation en tant que nation, avec davantage d'outils pour nous protéger du Covid-19", a déclaré lors d'une conférence de presse Rochelle Walensky, la directrice des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), l'une des principales agences sanitaires du pays.

Le lent reflux de la cinquième vague continue en France

Le reflux épidémique a continué vendredi dans les hôpitaux en France, avec une nouvelle baisse du nombre de malades du Covid-19, mais aussi du côté des contaminations, selon les chiffres quotidiens publiés par Santé publique France.

La décrue de la cinquième vague entamée à l'automne dernier, d'abord portée par le variant Delta puis par son très contagieux successeur Omicron, se poursuit : 25.484 personnes infectées par le Covid-19 sont actuellement hospitalisées, soit 634 de moins que la veille.

Rome suspend sa collaboration sur le vaccin Sputnik

Le Latium, la région de Rome, a annoncé vendredi suspendre sa collaboration avec la Russie sur le vaccin Sputnik-V contre le Covid en raison de l'invasion de l'Ukraine.

"Nous suspendons la coopération concernant Sputnik parce que la science doit être au service de la paix et non de la guerre", a déclaré le responsable de la Santé du Latium, Alessio D'Amato, cité par le quotidien La Repubblica.

Hong Kong : Omicron se propage dans les prisons

Hong Kong a rapporté une aggravation de l'épidémie de coronavirus dans ses prisons, où sont enfermés des centaines de militants politiques et de manifestants, avec plus de 200 détenus contaminés.

La ville est en proie à sa pire vague de Covid-19, enregistrant des milliers de cas chaque jour, avec des hôpitaux surchargés et un gouvernement dépassé qui s'efforce d'isoler chaque personne infectée.

La Suède a eu raison de ne pas confiner, mais aurait dû faire plus

La Suède a eu raison de ne pas imposer de confinement mais aurait dû introduire des mesures plus tôt au début de la pandémie, a conclu une commission chargée d'évaluer sa stratégie hétérodoxe.

"Nous considérons que davantage de mesures impératives auraient dû être prises en mars 2020 pour limiter la diffusion générale du virus. Si ces mesures avaient été prises, nous pensons que le virus serait moins entré dans des maisons de retraites et qu'il y aurait donc eu moins de morts du Covid-19", a déclaré Mats Melin, le président de la commission d'enquête, nommée en 2020 par l'exécutif.