"La trottinette électrique n’est pas un jeu, un accident peut laisser des séquelles physiques, fonctionnelles, esthétiques et psychiques"

Au service des urgences du CHU Saint-Pierre, on accueille régulièrement des usagers accidentés. Un chirurgien livre les résultats d’une étude menée sur 170 patients.

"La trottinette électrique n’est pas un jeu, un accident peut laisser des séquelles physiques, fonctionnelles, esthétiques et psychiques"
©Belga
À les voir dévaler à toute allure les rues sur leur trottinette électrique, sans la moindre protection, en toute insouciance pour ne pas dire inconscience, on a peur pour eux. À raison. Aux premières loges pour constater les dégâts occasionnés, en sa qualité de chef de clinique de chirurgie, service des urgences au CHU Saint-Pierre, le Dr Pierre Youatou Towo en est, plus que quiconque,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité