Le nombre de consultations pour des symptômes grippaux a drastiquement diminué

Le nombre de consultations auprès d'un médecin généraliste pour des symptômes grippaux a drastiquement diminué la semaine dernière, ressort-il du bulletin hebdomadaire de Sciensano sur les infections respiratoires publié jeudi.

Le nombre de consultations pour des symptômes grippaux a drastiquement diminué
©Shutterstock

Selon l'institut de santé publique, la Belgique a connu une épidémie de grippe "modérée" du 7 mars au 17 avril. Au cours de la semaine du 16 au 24 avril, l'incidence des consultations chez un médecin généraliste pour des symptômes de la grippe a atteint 230 pour 100.000 habitants. Cela représente une diminution significative par rapport au pic épidémique qui a été atteint la semaine du 28 mars au 3 avril avec 780 consultations pour 100.000 habitants. Cette baisse est particulièrement notable chez les plus de 14 ans et, au niveau géographique, en Wallonie.

En 2021, la propagation de la grippe avait été contenue par les mesures sanitaires relatives à la pandémie de Covid-19. Ce fut également le cas cette année pendant un certain temps, mais, après la suppression progressive des restrictions, le virus a recommencé à se propager à plus grande échelle. L'épidémie de grippe est donc arrivée en mars alors qu'elle se produit habituellement en janvier ou février.