Une fille sur deux abandonne le sport à cause de ses règles, selon une nouvelle étude mondiale

L'étude mondiale de PUMA et Modibodi® révèle que de nombreuses filles mettent un terme à leur pratique sportive à cause de l'embarras, de la douleur ou de la peur des fuites durant leurs règles.

Une fille sur deux abandonne le sport à cause de ses règles, selon une nouvelle étude mondiale
©Shutterstock
AP

Dans le cadre du lancement de leur nouvelle collection de sous-vêtements étanches, la société mondiale de sport PUMA et la société de vêtements étanches Modibodi® ont commandé une étude mondiale portant sur les raisons qui poussent les filles à abandonner le sport et mettant en avant des résultats éloquents.

Les chiffres jouent un rôle central dans la pratique sportive. Quand il s'agit de célébrer une discipline, les buts marqués et les matchs remportés sont les chiffres qui comptent le plus. Mais il existe aussi toute une série de chiffres moins connus, comme le nombre de filles qui abandonnent leur sport chaque jour, à cause de la honte ou de la peur des fuites.

Les statistiques dévoilées sont choquantes, avec une adolescente sur deux qui abandonne le sport en raison de ses règles. L'étude mondiale de PUMA et Modibodi® révèle que de nombreuses filles mettent un terme à leur pratique sportive à cause de l'embarras, de la douleur ou de la peur des fuites durant leurs règles. L'étude montre comment la culture et le manque d'innovation dans ce domaine empêchent les filles de pratiquer un sport. La gêne occasionnée par les produits jetables et le manque d'éducation et de formation des entraîneurs signifient que pour les sportives, la peur des fuites a un impact psychologique sur leurs performances sportives.

Le thème des règles étant passé à la trappe dans le monde sportif, il tient à cœur pour l'athlète australienne parrainée par PUMA et la start du Collingwood FC (AFL), Sabrina Frederick, de faire voler en éclats ces tabous: "Je fais partie de celles qui ont continué. Mais pour beaucoup de filles, la réalité est toute autre. Les règles ne devraient pas pousser les filles à arrêter le sport. Nous devons agir face à des tels chiffres afin de garder plus longtemps les filles dans le sport."

Ali Riley, athlète néo-zélandaise parrainée par PUMA et capitaine des Football Ferns: "L'heure est venue de briser le silence et d'aider les femmes et les filles à se sentir à l'aise et à rester actives durant leurs règles. La collection de sous-vêtements de PUMA x Modibodi est fantastique car elle est spécialement conçue pour que la pratique reste plus accessible qu'auparavant durant les règles."

Sur le même sujet