Le Covid peut-il causer des troubles de l’érection?

Le New York Times s'est penché sur la question et il en ressort que de nombreux scientifiques estiment qu’il existe un lien entre la contraction du virus et un dysfonctionnement érectile.

Le Covid peut-il causer des troubles de l’érection?
©Shutterstock

Pour une maladie respiratoire, le Covid-19 provoque des symptômes assez particuliers. Il peut diminuer les sens de l'odorat et du goût ou encore provoquer une fatigue extrême. Le Covid-19 pourrait-il être à l'origine de l'impuissance chez les hommes? Des experts d’Europe et d’Amérique du Nord, ainsi que d’Égypte, de Turquie, d’Iran et de Thaïlande, font état de cette nouvelle conséquence.

Les estimations de l'ampleur du problème varient assez bien. Un article du Dr. Ranjith Ramasamy, directeur de l'urologie de l’Université de Miami, et de ses collègues a révélé que le risque de dysfonction érectile augmentait de 20% après un combat avec le Covid. D'autres chercheurs ont signalé des augmentations substantiellement plus élevées de ce risque.

"Au départ, les problèmes d'érection chez les patients atteints du Covid ont été ignorés parce que nous avons supposé que c'était d'ordre psychologique et que les problèmes étaient causés par le stress", explique l'urologue au New York Times. Mais au fil du temps, lui et d'autres médecins ont commencé à voir une tendance, a-t-il déclaré. C'est alors qu'ils ont compris que ces problèmes devaient être pris au sérieux. "Six mois après l'infection initiale, l'état des patients s'était globalement amélioré, mais ils continuaient à se plaindre".

Au début de la pandémie, le Dr. Emmanuele Jannini, professeur d'endocrinologie et de sexologie médicale à l'Université de Rome, a fait état d'un lien fort entre la dysfonction érectile et le Covid. Lorsqu'il a comparé les hommes qui avaient été atteints du Covid avec ceux qui ne l'avaient pas été, il a constaté que ceux qui avaient été infectés étaient près de six fois plus susceptibles d'être impuissant que ceux qui avaient évité le coronavirus.

La recherche à partir d'analyses d'imagerie et de biopsies a démontré que le coronavirus peut infecter les tissus du penis, où il peut persister longtemps après l'infection initiale. Les scientifiques indiquent qu'il est trop tôt pour être certain que le lien avec la dysfonction érectile est causal, car de nombreux facteurs - psychologiques et physiologiques - jouent un rôle dans la production et le maintien d'une érection. La pandémie a entraîné un isolement social et une augmentation de l'anxiété et de la dépression, qui peuvent tous jouer un rôle.

"Les érections des hommes sont plus compliquées que les gens ne le pensent", affirme le Dr. Justin Dubin dans le New York Times. "Vous avez besoin d'une bonne circulation sanguine, vous avez besoin que les nerfs fonctionnent et vous avez besoin de bons niveaux d'hormones, en particulier de testostérone", a-t-il déclaré. "Mais il faut aussi être dans un bon état d'esprit, et il faut être excité. Si l'un de ces critères n'est pas rempli, vous pouvez avoir des difficultés à avoir une érection."

La dysfonction érectile peut se résoudre d'elle-même, mais le Dr. Hsieh de l'Université de Californie à San Diego a encouragé les hommes présentant des symptômes à consulter leur médecin, le plus tôt possible. "Si vous rencontrez ces problèmes, n'attendez pas", affirme-t-il. "Pour la plupart, nous pouvons récupérer la vie sexuelle des hommes."