L'État de New York déclare l'état d'urgence pour la variole du singe

L'État américain de New York a déclaré l'état d'urgence en raison de l'augmentation rapide du nombre d'infections par la variole du singe.

ANP
L'État de New York déclare l'état d'urgence pour la variole du singe
©Shutterstock

Vendredi, on y recensait en effet 1.383 cas. Selon la gouverneure Kathy Hochul, cela représente un quart du nombre total de contaminations aux États-Unis. L'état d'urgence, qui durera au moins jusqu'au 28 août, permet de vacciner davantage de groupes de personnes contre la variole du singe. Les pharmaciens, les sages-femmes et les travailleurs des services d'urgence peuvent ainsi désormais être vaccinés. L'enregistrement des cas de la maladie est également amélioré afin que les autorités sanitaires puissent réagir plus rapidement.

Jeudi, New York avait déclaré que la variole du singe représentait un danger immédiat pour la santé publique. La ville de San Francisco, où 261 infections ont été recensées, a déjà instauré l'état d'urgence, une mesure que New York suit à présent.

Selon le service fédéral de santé CDC, plus de 4.900 cas de variole du singe ont maintenant été signalés aux États-Unis.