Pourquoi penser beaucoup fatigue

On n'aurait pas toujours tendance à faire les bons choix en étant fatigué...

Pourquoi penser beaucoup fatigue
©shutterstock

Après avoir passé la journée à étudier intensivement, il est fort probable que tu te sois déjà senti K.O. Ce type de fatigue cognitive, bien que différente de la fatigue physique, a des conséquences sur le cerveau. Et également sur les choix que l'on peut faire, explique une étude publiée ce 11 août dans Current Biology.

Pour en venir à cette conclusion, l'auteur principal de l'étude, Antonius Wiehler, et ses collègues du Paris Brain Institute ont mené une expérience sur 40 personnes. Les participants, âgés de 20 à 39 ans, ont été répartis en deux groupes. Le premier groupe effectuait des tâches plus fatiguantes mentalement. Le deuxième faisait des tâches plus faciles. Durant toute la durée de l'expérience, les scientifiques ont analysé ce qu'il se passait dans leur cerveau à l'aide d'une spectroscopie de résonance magnétique.

Il apparaît que les personnes qui ont eu des tâches plus fatiguantes mentalement, pendant plusieurs heures, ont accumulé une quantité élevée de glutamate dans le cortex pré-frontal. Or, le glutamate est une substance potentiellement toxique. La fatigue engendrée est donc une alerte du cerveau qui les pousse à arrêter de travailler afin de maintenir l'intégrité du fonctionnement cérébral. Pendant les phases de repos ou les pauses, le cerveau en profite en effet pour éliminer ce glutamate. Si on ne fait pas de pause ou qu'on ne s'arrête pas de travailler, le glutamate va continuer à s'accumuler.

Une influence sur les choix effectués

Lorsque les chercheurs ont demandé aux deux groupes de faire des choix après l'activité, le groupe qui a été davantage sollicité a eu tendance à faire des choix qui demandaient moins d'efforts. Pourtant, ces choix n'étaient pas forcément les meilleurs à faire. L'un des auteurs de l'étude, Mathias Pessiglione de la Pitié-Salpêtrière Université de Paris, explique qu'il vaut donc mieux éviter de faire des choix (ou de passer des examens) en étant fatigué.

Pour repartir du bon pied et recharger ses batteries, il n'y a qu'une solution: "se reposer et dormir", affirme-t-il.

Voilà pourquoi il est également important de faire des pauses pendant que l'on étudie.