Une première, les Cliniques Saint-Luc remplacent une valve tricuspide par cathétérisme: "Un véritable espoir"

Les Cliniques universitaires Saint-Luc annoncent mercredi avoir réalisé le remplacement d'une valve tricuspide, la valve du coeur qui sépare l'oreillette et le ventricule droits, par cathétérisme.

Une première, les Cliniques Saint-Luc remplacent une valve tricuspide par cathétérisme: "Un véritable espoir"
©Bernard Demoulin

Il s'agit d'une première mondiale. L'intervention réalisée en collaboration avec la firme TRICares représente "un véritable espoir" pour les patients trop fragiles pour une chirurgie lourde ou ne répondant pas aux traitements médicamenteux classiques, indique l'hôpital universitaire installé à Bruxelles. La tricuspide fait partie des quatre valves qui composent le coeur, avec la pulmonaire, l'aortique et la mitrale. Sa dysfonction peut provoquer de l'insuffisance cardiaque et les prises en charge restent limitées à une chirurgie particulièrement invasive ou aux traitements médicamenteux aux résultats "fluctuants", précisent les cliniques universitaires Saint-Luc. Les patients fragiles et ne répondant pas aux médicaments se retrouvent sans possibilités thérapeutiques.

L'intervention réalisée le 22 août sur une patiente de 84 ans ouvre donc de nouvelles perspectives. Elle a été réalisée par voie percutanée, sans ouverture du thorax, via l'introduction d'une sonde par l'aine qui navigue au travers des veines et permet de délivrer la valve dans le coeur.

La patiente se porte bien et poursuit sa convalescence à domicile après moins d'une semaine d'hospitalisation, indique l'équipe médicale. Des bénéfices sur sa qualité de vie ont déjà été observés, notamment une respiration améliorée et un regain d'énergie.