Coronavirus: le Parlement européen approuve le renforcement du mandat du Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies

Ces deux textes législatifs constituent le premier volet d'une Union européenne de la Santé créée sur base des leçons tirées de la pandémie de coronavirus.

Coronavirus: le Parlement européen approuve le renforcement du mandat du Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies
©PHOTONEWS

Le Parlement européen a donné son feu vert mardi au renforcement du mandat de l'ECDC, le Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies, mieux connu du grand public depuis la pandémie de covid-19. Cette modification vise une meilleure coordination avec les autorités nationales, les institutions de l'UE et les organisations internationales.

Pour générer des données comparables et en temps réel, le Centre coordonnera la normalisation des procédures de collecte de données, leur validation et leur analyse. En outre, l'ECDC surveillera de près la capacité des systèmes de santé nationaux à détecter des épidémies et à y faire face, notamment en formulant aux États des recommandations fondées sur des données scientifiques.

Le Parlement a également adopté un accord sur une série de mesures qui permettront à l'UE de mieux anticiper les menaces transfrontières graves pour la santé. La Commission devrait ainsi être en mesure de reconnaître formellement une menace sanitaire grave au niveau de l'UE, afin de prévoir à temps un arsenal de contre-mesures médicales.

La législation clarifie également les procédures d'acquisition conjointe de médicaments et de dispositifs médicaux, y compris la possibilité de restreindre des activités de négociations d'achat par des pays qui seraient tentés de faire cavalier seul, dans le cas de produits achetés conjointement au niveau de l'UE.