Sofélia mène campagne pour briser le tabou des menstruations

Les règles représentent 2.250 jours de la vie reproductive, ou un peu plus de six années de vie d'une femme. Mais le sujet reste tabou.

Sofélia mène campagne pour briser le tabou des menstruations
©Shutterstock

Alors que les menstruations occupent une part non négligeable de la vie à partir de la puberté, elles restent un sujet tabou et sont mal vécues en raison de leur impact sur la vie quotidienne, dénonce Sofélia (ex-Fédération des centres de planning familial des Femmes prévoyantes socialistes). Pour briser ce tabou, l'organisme lance une campagne de sensibilisation baptisée "Sang rougir" et sort mardi un livret pédagogique composé de cinq doubles planches de bande dessinée. Une personne menstruée connait, tout au long de sa vie reproductive, entre 250 et 450 cycles menstruels, un nombre qui dépend du nombre d'enfants portés, de l'allaitement, etc. En comptabilisant 450 cycles d'environ cinq jours, cela signifie que les règles représentent 2.250 jours de la vie reproductive, ou un peu plus de six années. En moyenne, les règles coûtent en outre quelque 2.500 à 3.500 euros tout au long de la vie menstruée, soit entre 7,5 et 10 euros par cycle.

Les règles occupent ainsi une part non négligeable de la vie et, pourtant, elles restent taboues. Selon un sondage de Sofélia, qui a interrogé 1.070 personnes, 51,2% d'entre elles estiment ne pas avoir été suffisamment renseignées sur les menstruations avant leurs premières règles et 43,5% disent les avoir mal vécues.

La majorité (71,7%) témoignent mal vivre leurs règles en raison des impacts sur leur vie quotidienne, que ce soit la vie professionnelle, relationnelle, sexuelle ou la santé mentale. Par ailleurs, 5,1% des personnes menstruées sondées prennent un contraceptif en continu ou se disent heureuses d'être ménopausées car cela leur évite d'avoir leurs règles, trop difficiles à vivre.

Forte de ces constats, Sofélia a décidé de sensibiliser le grand public aux menstruations - via une campagne d'affichage dans les gares depuis le 10 octobre - mais aussi d'offrir un support pédagogique permettant d'aborder ce sujet avec les personnes concernées. Elle publie mardi un livret, sous forme de cinq doubles planches de bande dessinée, qui abordent cinq thématiques. Toute personne intéressée pourra ainsi s'informer sur ce que sont les règles, la santé menstruelle, les fausses croyances et représentations, le "period positive" (un mouvement qui prône l'information, la parole libérée et le libre choix sur le sujet) et les inégalités liées aux règles.

Ce livret peut être téléchargé sur le site internet de Sofélia.